Erich von Tschermak-Seysenegg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erich von Tschermak-Seysenegg
Description de cette image, également commentée ci-après

Erich von Tschermak-Seysenegg

Naissance
Vienne
Décès (à 90 ans)
Champs Botanique

Erich von Tschermak-Seysenegg est un botaniste autrichien né le à Vienne et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était issu d'une famille de scientifique puisque son père est le minéralogiste Gustav von Tschermak-Seysenegg (en) (1836-1927) et son grand-père maternel a enseigné à Gregor Mendel.
Il étudia à l'université de Vienne et fut diplômé de l'université de Halle-Wittenberg. En 1898 il étudie la transmission des caractères en cultivant des pois et rédige ses résultats en 1900.

Étant plus jeune que Hugo de Vries et Carl Correns et moins bien connu, il a du mal à faire accepter ses travaux pour publication. Mais il reconnaît bien vite les découvertes de Mendel, étant l'un des trois botanistes (avec de Vries et Correns) publiant un article à ce sujet en 1900.

Ses travaux sur l'agriculture et les plantations font de lui un des botanistes autrichiens les plus célèbres. Il mourut en 1962.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Tscherm.-Seys. est l’abréviation botanique standard de Erich von Tschermak-Seysenegg.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI