Erich Heckel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Erich Heckel
Image dans Infobox.
Portrait d'Erich Heckel par Kirchner.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Mouvement
Site web
Distinctions

Erich Heckel, né le à Döbeln (Royaume de Saxe) et mort le à Radolfzell (Bade-Wurtemberg), est un peintre allemand lié au mouvement expressionniste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Chemnitz où, en 1901, il se lie avec Karl Schmidt-Rottluff.
En 1904, alors étudiant d’architecture à Dresde, il rencontre Kirchner et devient l’année suivante le un des fondateurs de Die Brücke, "le pont", avec Fritz Bleyl et Karl Schmidt-Rottluff. Il en est le secrétaire et trésorier. Il rencontre Max Pechstein, ce dernier adhère au groupe ainsi que Cuno Amiet.

Il se consacre d’abord à la lithographie et à la gravure, techniques dont il acquiert rapidement la maîtrise. Les tableaux antérieurs à 1910 quoique influencés par la pratique de ces techniques, seront très colorés et d'inspiration fauve. En 1912 il rencontre Franz Marc et expose avec les peintres de Der Blaue Reiter, son dessin se durcira et que des couleurs plus froides seront employées ; il expose à la Sonderbund de Cologne. Le , c'est la dissolution du groupe Die Brücke.

Heckel fit la guerre en Flandre comme infirmier volontaire ; il y rencontra Max Beckmann et se lia avec Ensor.

De 1949 à 1955, Heckel fut professeur à l’École des beaux-arts de Karlsruhe. Il était membre de l'association des artistes allemands Deutscher Künstlerbund.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1907 : La Briqueterie, Muséo Thyssen-Bornemisza, Madrid
  • 1908 : Maisons rouges, Kunsthalle, Bielefeld
  • 1909 : Moulin à vent près de Dangast, Wilhelm Lehmbruck-Museum, Duisbourg
  • 1909 : Nu sur un sofa, Pinakothek der Moderne, Munich
  • 1910 : Fränzi à la poupée (collection particulière)
  • 1910 : Nu (Dresde) (collection particulière)
  • 1910 : Paysage de Dresde, Nationalgalerie, Berlin
  • 1910 : Village saxon, Von der Heyd-Museum, Wuppertal
  • 1911 : Baigneuses, Staatliche Kunstalle, Karlsruhe
  • 1912 : Baigneurs dans la crique, Kaiser-Wilhelm Museum, Krefeld
  • 1912 : Scène au bord de la mer, Von der Heyd-Museum, Wuppertal
  • 1913 : Holsteinische Landschaft, Von der Staedel-Museum, Frankfurt
  • 1913 : Fatiguée, Museum am Ostwall, Dortmund
  • 1913 : Frère et sœur, Staatliche Kunsthalle, Karlsruhe
  • 1913 : Jour de Verre, Pinakothek der Moderne, Munich
  • 1913 : La Jeune Fille au luth, Brücke-Museum, Berlin
  • 1914 : Jour de Fête-Dieu à Bruges, Städtische Museum, Mülheim
  • 1914 : Le Lac du parc, Pinakothek der Moderne, Munich
  • 1916 : Plaine flamande, Städtisches Museum Abteiberg, Mönchengladbach
  • 1918 : Printemps, Nationalgalerie, Berlin
  • 1919 : Autoportrait (collection particulière)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dr Tayfun Belgin, Pr Ralph Melcher, Jacqueline Munck, Andrei Nakov, Marc Restellini, Pr Raimund Stecker, Denise Wendel-Poray, Detmar Westhoff, Dr Roman Zieglgänsberger, Expressionismus & Expressionismi - Der blaue Reiter vs Brücke - Berlin-Munich 1905-1920, catalogue de l'exposition de la Pinacothèque de Paris, 2011, 376 p. (ISBN 9782358670241)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]