Eric T. Jennings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jennings.
Ne doit pas être confondu avec Eric Jennings (en)
Eric Thomas Jennings
Description de cette image, également commentée ci-après
Eric Jennings
Alias
Eric T.Jennings
Naissance (48 ans)
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Pays de résidence Canada
Profession
Activité principale

Eric Thomas Jennings est un historien canadien né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la France coloniale, il est professeur à l’université de Toronto.
Il a été fait chevalier de l’ordre des Palmes académiques[1].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • L’Empire colonial sous Vichy, Jacques Cantier et Éric Jennings (dir.), Paris, Éditions Odile Jacob, 2004, 398 p. (ISBN 2-7381-1544-6)
  • Vichy sous les tropiques. La Révolution nationale à Madagascar, en Guadeloupe, en Indochine, 1940-1944 , [«  Vichy in the tropics : Pétain's national revolution in Madagascar, Guadeloupe, and Indochina, 1940-1944 »], trad. de l’auteur, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, 2004, 386 p. (ISBN 2-246-65371-1)[2]
- Alf Andrew Heggoy Book Prize 2002
  • À la cure, les coloniaux ! Thermalisme, climatisme et colonisation française, 1830-1962, [« Curing the colonizers : hydrotherapy, climatology, and French colonial spas »], trad. de l’auteur, Rennes, France, PU Rennes, coll. «Histoire», 2011, 254 p. (ISBN 978-2-7535-1425-6)
- Prix Jean-François Coste 2012[3].
  • La Ville de l’éternel printemps. Comment Dalat a permis l’Indochine française, [« Imperial heights : Dalat and the making and undoing of French Indochina »], trad. d’Agathe Larcher Goscha, Paris, Éditions Payot, coll. «Histoire», 2013 (ISBN 978-2-228-90987-7)
  • La France libre fut africaine, Paris, Perrin/Ministère de la Défense, 2014
- Prix Fetkann ! de la recherche 2014[4]
  • Illusions d'empires, Les Echappés, 2016, 145 pages.

Bibliographie en ligne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. April 18, 2011— Eric T. Jennings na=A lire=A liremed Chevalier de l’ordre des Palmes académiques — Faculty of Arts & Science, sur Université de Toronto (consulté le 13 septembre 2013)
  2. Axel Gyldén, « Les Antilles de 1940 à 1944:Vichy vaincu par la pression populaire », sur L'Express.fr, (consulté le 12 septembre 2013)
  3. « http://www.academie-medecine.fr/detailPrix.cfm?idRub=63&idLigne=426 », sur academie-medecine.fr (consulté le 13 septembre 2013)
  4. « Prix FETKANN! | Mémoire des pays du Sud, Mémoire de l'Humanité », sur www.prix-fetkann.fr (consulté le 2 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]