Éric Descoeudres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eric Descoeudres)
Aller à : navigation, rechercher
Eric Descoeudres
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Éric Descoeudres, né en 1910 et mort en 1987, est un journaliste et pacifiste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagé dans le mouvement coopératif et syndical, il travaille en 1935 comme traducteur aux Pays-Bas. De retour à Lausanne en 1939, il travaille pour la Société coopérative de consommation.

Il devient ami d'Edmond Privat, apprend l'espéranto[1], se lie aux socialistes chrétiens.

De 1946 à 1975, il est rédacteur en chef de Coopération (hebdomadaire du groupe Coop). Durant cette période, il influence la future conseillère fédérale Ruth Dreifuss qui est rédactrice à Coopération de 1961 à 1964. Elle décrit Éric Descoeudres comme un pacifiste radical, soutenant les Marches de Pâques et le mouvement contre l'armement nucléaire[2].

Il collabore au périodique humaniste et pacifiste L'Essor dès 1935. Il en sera le rédacteur responsable de 1953 à 1985. Il est aussi président durant de nombreuses années des Amis de Danilo Dolci en Suisse.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (eo) Éric Descoeudres, Libervola civila helpservo internacia, Bern, Libervola civila helpservo internacia, [1937], 16 p.
  • (eo) Éric Descoeudres, Pierre Hirsch et Max-Henri Béguin, Tri prelegoj pri Gandhi kaj satjagraho okaze de la Jubileo Mahatma Gandhi en La Chaux-de-Fonds (Svisio), 23-24 nov. 1968, Laroque-Timbaut, La Juna Penso, , 18 p., « Gandhi, la homo kiu ne timis »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nous prenons congé d'un ami [Eric Descoeudres] : L'Essor. Numéro spécial, Yverdon, L'Essor, , 4 p. (lire en ligne).
  • Andreas Künzli, Universalaj lingvoj en Svislando, La Chaux-de-Fonds, Svisa Esperanto-Societo Centre de documentation et d'étude sur la langue internationale, (ISBN 2-970-04252-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Descoeudres est mentionné dans Andreas Künzli, Universalaj lingvoj en Svislando, La Chaux-de-Fonds, Svisa Esperanto-Societo Centre de documentation et d'étude sur la langue internationale, (ISBN 2-970-04252-5).
  2. Ruth Dreifuss : Dabei kam der rigorose Pazifismus von Eric Descoeudres zum Tragen, der nicht nur die Ostermärsche, sondern auch die Bewegung gegen die atomare Aufrüstung unterstützte Coopzeitung No 52, 24 décembre 2007, consulté le 24 décembre 2007
    Cet héritage est aussi mentionné dans le livre de Isabella Maria Fischli : Dreifuss ist unser Name. Eine Politikerin, eine Familie, ein Land, Pendo Verlag Gmbh, Zürich, 2002.