Eric Arturo Delvalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eric Arturo del Valle)
Aller à : navigation, rechercher
Eric Arturo Delvalle
Image illustrative de l'article Eric Arturo Delvalle
Fonctions
32e président de la République du Panama

(2 ans 4 mois et 29 jours)
Vice-président Roderick Esquivel
Prédécesseur Nicolás Ardito Barletta
Successeur Manuel Solís Palma (intérim)
Vice-président de la République du Panama

(11 mois et 17 jours)
Vice-président Nicolás Ardito Barletta
Prédécesseur Carlos Ozores Typaldos
Successeur Roderick Esquivel
Biographie
Nom de naissance Eric Arturo Delvalle Cohen-Henríquez
Date de naissance
Lieu de naissance Panama (Panama)
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Cleveland (États-Unis)
Nationalité panaméenne
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université d'État de Louisiane

Eric Arturo Delvalle
Présidents de la République du Panama

Eric Arturo Delvalle Cohen-Henríquez, né le à Panamá et mort le à Cleveland[1],[2], a été président de la République du Panama de 28 septembre 1985 au 26 février 1988.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à l'Université d'État de Louisiane. Il a été chef du Parti républicain et vice-président de l'Assemblée nationale en 1968. Plus tard, il était vice-président de la République en 1984 et a pris ses fonctions comme président constitutionnel l'année suivante, après la démission de Nicolás Ardito Barletta et avec le soutien du général Manuel Antonio Noriega, qui était à l'époque le chef d'État de facto du pays. En 1988, Noriega a cherché à supprimer la direction des forces armées, ce qui fut un pretexte pour le faire destituer par le président de la République. Il est le neveu de Max Delvalle[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) José González Pinilla, « Muere el expresidente de la República Eric Arturo Delvalle », sur prensa.com, 2 octobre 2015
  2. (es) « Fallece el expresidente de Panamá Eric Arturo Delvalle », sur laestrella.com.pa, 2 octobre 2015
  3. « Panama: Stability In The Cradle Of Transience », World Jewish Congress,‎ (consulté le 10 décembre 2008)