Ergilio Hato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 17 novembre 2019 à 00:17 et modifiée en dernier par Petro (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Ergilio Hato
Image illustrative de l’article Ergilio Hato
Biographie
Nom Ergilio Pedro Hato
Nationalité Drapeau : Curaçao Curacien
Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Nat. sportive Drapeau : Curaçao Curacien
Naissance
Lieu Willemstad (Curaçao)
Décès (à 77 ans)
Lieu Willemstad
(Antilles néerlandaises)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 19431959
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1943-1959Drapeau : Pays-Bas CRKSV Jong Holland
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1944-1955Drapeau : Pays-Bas Antilles néerlandaises035 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Ergilio Pedro Hato (né le à Willemstad à Curaçao, et mort le dans la même ville) est un joueur de football néerlandais (international curacien) qui évoluait au poste de gardien de but.

Il était connu sous le surnom de Pantera Negra (panthère noire).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il évolua durant toute sa carrière au CRKSV Jong Holland. Bien qu'il fût réputé dans les Caraïbes et ailleurs, il refusa toujours de devenir footballeur professionnel.

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Hato participa aux Jeux olympiques 1952, où il disputa le match contre la Turquie lors du premier tour[1]. Il encaissa les deux buts de la défaite des Antilles néerlandaises (1-2)[2] qui furent éliminées d'entrée. Par ailleurs, il obtint avec sa sélection la médaille de bronze lors des Jeux panaméricains de Mexico[3] en 1955 derrière l'Argentine et le Mexique. Il disputa aussi deux matches[2]comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde de 1958 où sa sélection échoua au 1er tour.

Postérité[modifier | modifier le code]

En son honneur, on baptisa le stade de Willemstad d'une capacité de 15 000 places, le Stade Ergilio Hato.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]