Equisetales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’ordre des Equisetales est l'unique ordre survivant des prêles. Deux autres ordres éteints de prêles sont connus.

Liste des familles[modifier | modifier le code]

Selon BioLib (8 décembre 2019)[1] :

Selon Catalogue of Life (8 décembre 2019)[2], ITIS (8 décembre 2019)[3], NCBI (8 décembre 2019)[4] et World Register of Marine Species (8 décembre 2019)[5] :

Selon Paleobiology Database (8 décembre 2019)[6] :

Selon Tropicos (8 décembre 2019)[7] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

Botanique[modifier | modifier le code]

Les principales caractéristiques sont les suivantes[8] :

  • ce sont des plantes à rhizomes présentant une tige creuse avec un canal central et en périphérie une série de canaux plus petit formant un cercle ;
  • ces espèces ont un épis stérile portant les feuilles et un épis fertile portant les strobiles portant eux-mêmes les sporanges ;
  • les feuilles sont réduites à des écailles qui sont insérées en verticille formant une sorte de gaine autour de la tige stérile, ce sont les verticilles de rameaux ;
  • leurs sporanges sont réunis en un épi sporangifère apical ;
  • elles ont des spores photosynthétiques présentant des élatères facilitant leur dispersion (5a sur photo ci-dessous) ;
  • elles présentent également un épiderme incrusté de silice ;
  • voir Prêle des champs (Equisetum arvense) comme espèce modèle.

Images[modifier | modifier le code]

Fossile of Annularia sp. (de la famille des Calamitaceae)
Espèce modèle Equisétales.
Prêle des champs (Equisetum arvense)
Prêle des champs (Equisetum arvense)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Equisetales.