Epyc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Epyc est une gamme de processeurs pour serveur informatique d'AMD qui utilise l'architecture Zen. Epyc a été annoncée pour la première fois en 2017[1]. Les puces Epyc, gravées en 14nm[2], proposent jusqu'à 32 cœurs et une fréquence d'horloge de 3,2 GHz[3].

Modèles[modifier | modifier le code]

Modèles annoncés en juin 2017.

Configuration Marque et modèle cœurs (threads) fréquence d'horloge (GHz) Mémoire cache Mémoire vive Enveloppe thermique en Watts Socket Prix de lancement
de base overclocking cache L2 (ko) cache L3 (Mo) canaux fréquence maximale
Tous les cœurs maximale
2P EPYC 7601[4],[5],[6] 32 (64) 2.2 2.7 3.2 ? 64 8 DDR4-2666 180 SP3 LGA
[7]
$4200+
7551[4],[5],[6] 2.0 2.55 3.0 ? $3400+
7501[4],[5],[6] 2.6 ? 155/170 $3400+
7451[4],[5],[6] 24 (48) 2.3 2.9 3.2 ? 180 $2400+
7401[4],[5],[6] 2.0 2.8 3.0 ? 155/170 $1850+
7351[4],[5],[6] 16 (32) 2.4 2.9 ? 155/170 $1100+
7301[4],[5],[6] 2.2 2.7 ? 0$800+
7281[4],[5],[6] 2.1 ? 32[4] 0$650+
7251[4],[5],[6] 8 (16) 2.9 ? DDR4-2400 120 0$475+
1P 7551P[4],[5],[6] 32 (64) 2.0 2.55 3.0 ? 64 DDR4-2666 180 $2100+
7401P[4],[5],[6] 24 (48) 2.8 ? 155/170 $1075+
7351P[4],[5],[6] 16 (32) 2.4 2.9 ? 0$750+

Coentreprise AMD-Chine[modifier | modifier le code]

La Coentreprise AMD-Chine (en), a créé une variante de ce SoC pour le marché chinois appelé Hygon Dhyana. Il s'agit d'une réponse d'AMD et de la Chine à la Guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine initié par Donald Trump en 2018, pour produire un processeur d'architecture x86 chinois[8]. De la même façon, l'entreprise Zhaoxin (en) travail avec l'entreprise taïwanaise VIA.

Des restrictions sous le mandat présidentiel de Barack Obama, à l'export des processeurs de supercalculateurs avaient déjà poussé la Chine à monter d'un cran dans leurs processeurs domestiques, avec le processeur ShenWei (ou Sunway), d'architecture proche du DEC Alpha, utilisé dans le Sunway TaihuLight, plus puissant supercalculateur au monde en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Computex 2017: AMD Press Event Live Blog (starts 10pm ET) », sur anandtech
  2. David Legrand, « AMD dévoile ses EPYC 7000, des CPU pour serveurs jusqu'à 32 cœurs de 400 à plus de 4 000 dollars », sur nextinpact.com, (consulté le 30 juillet 2017)
  3. Jérôme Gianoli, « Processeur EPYC 7000, AMD annonce jusqu’à 32C/64T à 3,2 GHz pour les centres de données », sur ginjfo.com, (consulté le 30 juillet 2017)
  4. a b c d e f g h i j k l et m https://www.amd.com/system/files/2017-06/AMD-EPYC-Data-Sheet.pdf Page 2
  5. a b c d e f g h i j k et l Ian Cutress, « AMD's Future in Servers: New 7000-Series CPUs Launched and EPYC Analysis », Anandtech.com,‎ (lire en ligne)
  6. a b c d e f g h i j k et l Ian Cutress, « AMD EPYC Launch Event Live Blog », Anandtech.com,‎ (lire en ligne)
  7. Patrick Kennedy, « AMD EPYC is the New AMD Zen Based Server Brand for Naples », Serve the Home,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Paul Alcorn, « China Finds Zen: Begins Production Of x86 Processors Based On AMD's IP », sur Tom's Hardware,

Liens externes[modifier | modifier le code]