Epsilon Indi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Epsilon (homonymie).
Epsilon Indi
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 22h 03m 21,7s
Déclinaison −56° 47′ 9,0″
Constellation Indien
Magnitude apparente +4,68

Localisation dans la constellation : Indien

(Voir situation dans la constellation : Indien)
Indus IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral K5 Ve
Indice U-B 0,99
Indice B-V 1,05
Indice R-I 0,55
Variabilité aucune
Astrométrie
Vitesse radiale −40,4 km/s
Mouvement propre μα = 3 961,41 mas/a
μδ = −2 538,33 mas/a
Parallaxe 275,79 ± 0,69 mas
Distance 11,82 al
(3,625 pc)
Magnitude absolue +6,89
Caractéristiques physiques
Masse 0,77 M
Rayon 0,76 R
Luminosité 0,15 L
Température 4 130 K
Âge 1,3 × 109 a
Composants stellaires
Composants stellaires Epsilon Indi Aa (étoile)
Epsilon Indi Ba et Bb (naines brunes)
Système planétaire
Planètes Epsilon Indi Ab

Autres désignations

LHS 67, GJ 845 A, HR 8347, HD 209100, CD-57 8464, FK5 825, HIP 108870, SAO 247287

Epsilon Indi (en abrégé ε Ind ; en français Epsilon de l'Indien) est un système quadruple situé à 11,82 années-lumière du système solaire, ce qui en fait un des systèmes les plus proches que l'on connaisse. Il est observable dans la constellation de l'Indien, visible depuis l'hémisphère sud. Epsilon Indi a une structure double double, avec pour sous-système principal une étoile naine orange (Epsilon Indi Aa) accompagnée d'un Jupiter froid (Epsilon Indi Ab) et pour sous-système secondaire une paire de naines brunes (Epsilon Indi Ba et Bb).

Il s'agit de la cinquième étoile la plus brillante de la constellation de l'Indien[1]. Avec une magnitude apparente de +4,68, il s'agit même d'un des systèmes les plus brillants de tout le ciel et est visible à l'œil nu.

Situation[modifier | modifier le code]

Membres et structure[modifier | modifier le code]

Epsilon Indi A[modifier | modifier le code]

Epsilon Indi Aa[modifier | modifier le code]

L'étoile principale, Epsilon Indi A, possède le deuxième mouvement propre le plus important parmi les étoiles visibles à l'œil nu (environ 4,7 secondes d'arc par an), surpassée seulement par 61 Cygni (la troisième si on prend en compte Groombridge 1830 qui, avec une magnitude apparente de +6,4, peut parfois être observée à l'œil nu dans des conditions exceptionnellement bonnes). Elle se déplace sur la sphère céleste d'une distance équivalente au diamètre apparent de la pleine Lune en 400 ans. Il s'agit d'une naine orange, appartenant à la séquence principale.

Epislon Indi Ab[modifier | modifier le code]

Epsilon Indi B[modifier | modifier le code]

Epsilon Indi Ba[modifier | modifier le code]

En , Ralf-Dieter Scholz, Mark McCaughrean, Nicolas Lodieu et Bjoern Kuhlbrodt annoncent avoir découvert une naine brune[1], Epsilon Indi Ba (appelée simplement Epsilon Indi B avant la découverte de son compagnon), en orbite autour d'Epsilon Indi A, à une distance approximative de 1500 unités astronomiques. Ce compagnon aurait une masse d'environ 47 ± 10 fois la masse de Jupiter, pour un diamètre équivalent au diamètre jovien, et sa température de surface serait de 987 ± 60 °C. Cet objet est si « froid » qu'on a pu détecter du méthane dans son atmosphère, elle a été classée de type spectral T1 V.

Epsilon Indi Bb[modifier | modifier le code]

En août 2003, une autre équipe d'astronomes découvrit que cette naine brune est en fait une étoile double[2], les deux membres du couple étant séparés d'environ 2,65 ua. Classée de type T6, Epsilon Indi Bb (parfois aussi nommée Epsilon Indi C) possède une masse de 28 ± 7 masses joviennes, et est encore plus froide qu'Epsilon Indi Ba. La période orbitale du couple est estimée à une quinzaine d'années environ.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • [ESO 2003] (en) Observatoire européen austral, « Discovery of Nearest Known Brown Dwarf: Bright Southern Star Epsilon Indi Has Cool, Substellar Companion » [« Découverte de la naine brune la plus proche connue : La brillante étoile australe Epsilon Indi a un compagnon substellaire et froid »], Communiqué de presse scientifique, no eso0303,‎ (lire en ligne)
  • [Feng, Tuomi et Jones 2018] (en) F. Feng, Mikko Tuomi et H. R. A. Jones, « Detection of the closest Jovian exoplanet in the Epsilon Indi triple system » [« Détection de la plus proche exoplanète jovienne dans le système triple Epsilon Indi »], Monthly Notices of the Royal Astronomical Society,‎ (arXiv 1803.08163, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]