Epic Games

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Epic.

Epic Games
logo de Epic Games
illustration de Epic Games

Création 1991
Fondateurs Tim Sweeney (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Tim Sweeney (Fondateur/CEO)
Mark Rein (Fondateur/Vice-Président)
Mike Capps (Président)
Forme juridique Société anonyme
Siège social Cary, Caroline du Nord
Drapeau des États-Unis États-Unis
Directeurs Tim Sweeney (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Tencent (40 %)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie vidéoludique
Produits cf. section Jeux, Unreal Engine
Filiales People Can Fly (2007-2015)
Chair Entertainment
Effectif 700 (2018)
Site web Site officiel

Epic Games, anciennement Epic MegaGames (aussi connue sous le nom Epic), est un studio américain de développement de jeux vidéo basé à Cary en Caroline du Nord. Sa maison mère est le géant chinois de l'internet Tencent.

Historique de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Fondé en 1991, Epic MegaGames sort la même année son premier jeu : ZZT. Les 3 années suivantes, Epic sort les jeux Epic Pinball en 1993 (jeu de flipper développé par Digital Extremes)[1] et deux jeux de plate-forme développés et édités par Epic : Jazz Jackrabbit en 1994 et Jill of the Jungle en 1992.

En 1998, Epic MegaGames sort son premier jeu en 3D : Unreal. Le succès du jeu pousse la firme à développer et vendre son moteur, l'Unreal Engine puis à sortir une série de jeux fondés sur l’univers d'Unreal : les Unreal Tournament sur PC et Unreal Championship sur Xbox. Une suite, Unreal 2, verra aussi le jour en coopération avec Digital Extremes, qui avait déjà collaboré sur Unreal et Unreal Tournament.

Entre 2002 et 2005, Epic commercialise quatre nouveaux jeux de la série Unreal : Unreal Championship, Unreal Tournament 2003 (originellement développé comme « Unreal Tournament 2 »), Unreal Tournament 2004, et Unreal Championship 2: The Liandri Conflict (développé sous le nom de code « UT2005 »). Si la série Unreal Tournament reste une exclusivité PC, les deux Unreal Championship sont commercialisés respectivement sur Xbox et Xbox 360. À l'exception de Unreal Championship 2, tous sont développés conjointement avec Digital Extremes.

Grâce à la nouvelle version de son moteur, Epic développe ensuite ses jeux majoritairement sur consoles : Gears of War sur Xbox 360 sorti en novembre 2006, et un an plus tard sur PC, Unreal Tournament 3 sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC en 2007, Gears of War 2 sur Xbox 360 vers la fin de l'année 2008 et Gears of War 3 sur Xbox 360 en 2011.

En août 2005, Epic annonce la version 4 de son UnrealEngine, dont les premières images et vidéos sont dévoilées en mars 2011, et le présentent comme le successeur direct, autant dans l'aspect que dans le fonctionnement, de l'Unreal Engine 3. Récemment, Epic s'est démarqué avec la sortie de jeux tels que Bulletstorm, développé en collaboration avec People Can Fly, qui eut peut-être moins de succès qu'il ne fut controversé en raison de sa violence.

Début octobre 2012, Cliff Bleszinski, le lead designer d'Epic Games, annonce son départ du studio. Il fut un membre clé des franchises Unreal et Gears of War, et a au fil du temps obtenu une grande notoriété dans le milieu du jeu vidéo.

C'est le 25 juillet 2017 que Fortnite sort aux yeux du grand public. Le mode PVE est le seul à sortir, il s'agit du mode Sauver le monde. Deux mois plus tard, le mode Battle Royale sort. C'est ce mode de jeu qui a permis à Fortnite et à Epic Games de gagner en notoriété. Quelques mois plus tard, Fortnite devient le jeu le plus joué et le plus regardé sur Youtube et Twitch. Un an après la sortie du jeu, Fortnite compte plus de 150 millions de joueurs.[réf. nécessaire]

Le 6 décembre 2018, Epic lance le Epic Games Store, une plateforme de distribution de contenu en ligne, en concurrence directe avec Steam[2].

Jeux développés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]