Ephraïm Conquy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ephraïm Conquy
Naissance
Décès
(à 34 ans)
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Maître

Ephraïm Conquy est un graveur lithographe (graveur d'interprétation et de portraits pour la part essentielle de son œuvre) français né le 3 juin 1808 à Marseille. Il vécut à Paris successivement au 52, rue Jacob, puis au 3, quai Malaquais et au 7, rue Taranne et est mort le 16 février 1843 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ephraîm Conquy naît au domicile familial marseillais du 45, rue Fongate en juin 1808 (et non en 1809 comme indiqué entre autres par le dictionnaire Bénézit), étant le fils de Menahem Conquy, commis de profession, et le frère cadet d'Aaron (né en 1794), Samuel (né en 1803), Jacob (né en 1805)[1]. Il est à Paris élève du graveur Théodore Richomme[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Contributions bibliophiliques[modifier | modifier le code]

Peintres et dessinateurs interprétés (ordre alphabétique)[modifier | modifier le code]

Galerie de portraits[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Musée royal, Paris, mars 1839 (La jeune mère napolitaine, d'après Horace Vernet)[5], mars 1841 (L'enfant Jésus sur les marches du temple, d'après Carlo Dolci), mars 1843 (Sainte Cécile, d'après Le Dominiquin)[6].

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Pologne[modifier | modifier le code]

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, Gründ, 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]