Eodromaeus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eodromaeus murphi

Eodromaeus
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution du squelette
de Eodromaeus murphi mais qui
était initialement assigné
à aucun dinosaure.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda

Genre

 Eodromaeus
Martinez et al.[1], 2011

Nom binominal

 Eodromaeus murphi
Martinez et al.[1], 2011

Eodromaeus (nom d’origine grecque signifiant « coureur de l'aube ») est un genre éteint de dinosaures théropodes basaux du Trias supérieur d'Argentine, il y a environ 232 à 229 millions d'années.

Ce genre ne comprend qu'une espèce : Eodromaeus murphi, décrite par Ricardo N. Martinez et ses collègues en 2011[1].

Ce théropode est considéré comme l'un des premiers représentants de ce groupe, voire comme un proche parent de l'ancêtre commun à tous les dinosaures.

Ses fossiles ont été découverts en 1996, mais il n'a été décrit qu'en 2011, car il a d'abord été considéré comme un Eoraptor, un autre dinosaure très primitif.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Eodromaeus a été nommé par Ricardo N. Martinez, Paul C. Sereno et leurs collègues en 2011. L'espèce type et l'unique est Eodromaeus murphi.

Le nom générique Eodromaeus est dérivé des mots grecs « Eos » (signifiant « aube » ou « précoce ») et « Dromaeus » (signifiant « coureur »). Eodromaeus pourrait donc être traduit par « coureur de l'aube ».

Le nom d'espèce « murphi » rend hommage à l'homme politique britannique Jim Murphy, car il travaillait à proximité de la zone où les fossiles ont été trouvés.

Reconstitution de Eodromaeus (vue d'artiste).

Découverte[modifier | modifier le code]

Les fossiles d’Eodromaeus ont été découverts en 1996 par le paléontologue argentin Ricardo Martinez et par ses collaborateurs en Argentine dans le parc national d'Ischigualasto. Au début, ils ont affecté ces fossiles à une nouvelle espèce d’Eoraptor, un autre dinosaure contemporain de la région. Mais par la suite, une analyse plus détaillée des fossiles a montré des nombreuses caractéristiques qui le différenciaient d’Eoraptor, laissant supposer qu'il s'agit d'un dinosaure inconnu.

L'holotype s'appelle PVSJ 560 et il s'agit d'un squelette articulé presque complet, complété par les fossiles référencés PVSJ 534, PVSJ 561, PVSJ 562 et PVSJ 877, tous découverts dans la formation d'Ischigualasto, affleurant dans le parc national d'Ischigualasto.

Les fossiles sont datés du Trias supérieur, plus précisément du Carnien, il y a environ 232 à 229 millions d'années.

Description[modifier | modifier le code]

Eodromaeus est un dinosaure théropode bipède et carnivore de taille relativement petite. D'après les fossiles, il mesurait certainement 1,50 mètre[2] pour un poids relativement léger d'environ 5 kg. Son corps était long et mince.

On ignore à quelle vitesse exacte il pourrait courir, mais d'après ces longs membres postérieurs proportionnellement à son corps, il devait être plutôt rapide. Il est possible qu'il courait jusqu'à 30 kilomètres par heure.

Le crâne est plutôt bas et léger, soutenu par un long cou. Les dents sont recourbées et compressées latéralement, comportant des serrations. Les orbites sont particulièrement grandes, laissant supposer que Eodrameus avait une bonne vue. Sa mâchoire a une forme caractéristique dirigée légèrement vers le haut, rappelant Herrerasaurus.

Ses membres antérieurs sont beaucoup plus court que ses membres postérieurs.

Il s'agit d'un théropode primitif, car ses mains se terminent par 5 longs doigts griffus avec lesquelles, il attrapait surement des petites proies. Les doigts 4 et 5 (l'annulaire et l'auriculaire chez l'homme) sont par contre de taille très réduite, laissant affirmer qu'ils ne sont plus d'aucune utilité.

La queue est allongée et les vertèbres présentent des chevrons.

Comparaison de la taille d'Eodromaeus avec un être humain (vue d'artiste).

Mode et milieu de vie[modifier | modifier le code]

D'après sa dentition, il devait être carnivore et il se nourrissait surement de petits vertébrés comme les premiers mammifères ou de lézards.

Il pouvait peut-être lui-même la proie de Herrerasaurus ou de Saurosuchus, en raison de leur plus grande taille et dentition.

Eodromaeus cohabitait dans ce qui est maintenant le parc provincial d'Ischigualasto dans le nord-ouest argentin il y a environ 232 à 229 millions d'années au Carnien (Trias supérieur) avec les premiers mammifères (pas plus grands que des musaraignes), des cynodontes comme Exaeretodon, le dicynodonte Ischigualastia, le rhynchosaure Hyperodapedon, le rauisuchia Saurosuchus (le plus grand prédateur de la région) et avec les dinosaures : Eoraptor (l'un des plus primitifs dinosaures), les théropodes de la famille des herrerasauridae Herrerasaurus et Sanjuansaurus, le sauropodomorphe Panphagia et aussi Pisanosaurus (l'un des premiers ornithischiens) par exemple.

Phylogénie et évolution[modifier | modifier le code]

Reconstitution de la silhouette d'Eodromaeus (vue d'artiste).

Eodromaeus est situé à la base des dinosaures théropodes. Cette classification est fondée sur un certain nombre de caractères dérivés partagés des théropodes. Il semblerait que les Herrerasauridae présentent moins de caractères dérivés qu'Eodromaeus, ils seraient donc plus basaux que lui. Eodromaeus dispose également de plusieurs autapomorphies. Les auteurs de l'article soutiennent qu'Eoraptor serait quant à lui plus proche des sauropodomorphes basaux comme Panphagia (ce groupe comprend aussi les sauropodes comme Diplodocus), grâce notamment à ses narines élargies, que des théropodes. Toutefois, cela a été remis en question par des chercheurs, qui placent toujours Eoraptor parmi les théropodes.

La découverte d'Eodromaeus semble confirmer le caractère ancestral de la bipédie pour les saurischiens, caractérisée par un tibia plus long que le fémur.

Cladogramme d'après Martinez et al.[1], 2011 :

Dinosauromorpha

Lagerpetonidae




Marasuchus




Silesauridae


Dinosauria
Ornithischia

Lesothosaurus




Heterodontosauridae



Genasauria




Saurischia
Sauropodomorpha


Eoraptor



Panphagia



Saturnalia




Sauropodiformes



Theropoda


Herrerasaurus



Staurikosaurus





Eodromaeus



Neotheropoda

Ceratosaurus


Coelophysoidea

Tawa




Dilophosaurus




"Syntarsus" kayentakatae




S. rhodesiensis



Coelophysis














Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Ricardo N. Martinez, Paul C. Sereno, Oscar A. Alcober, Carina E. Colombi, Paul R. Renne, Isabel P. Montañez et Brian S. Currie (2011). A Basal Dinosaur from the Dawn of the Dinosaur Era in Southwestern Pangaea. Science 331 (6014): 206–210
  2. (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Eodromaeus » (voir la liste des auteurs).
  • (en) Bowdler N, "'Dawn runner casts light on birth of the dinosaurs", www.bbc.co.uk, 13-1-2011.
  • (en) Weise E, "New dog-sized dinosaur discovered", www.usatoday.com, 23-01-2011.