Envy (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Envy.
Envy
Description de cette image, également commentée ci-après

Envy en 2011.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical Post-hardcore[1], punk hardcore[2], screamo[3], post-rock[4]
Années actives Depuis 1992
Labels Temporary Residence Limited, Rock Action Records, Level Plane Records
Composition du groupe
Membres Nobukata Kawai
Masahiro Tobita
Manabu Nakagawa
Dairoku Seki
Anciens membres Tetsuya Fukagawa

envy est un groupe de post-rock et screamo japonais, originaire de Tokyo. Contrairement aux autres groupes du genre, les textes d'Envy sont entièrement en japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et continuité (1992–2005)[modifier | modifier le code]

C'est en 2001, après plus d'une douzaine d'EP et de singles, que le groupe sort son premier album studio, All the Footprints You've Ever Left and the Fear Expecting Ahead. Album méconnu bien que salué par la critique[5],[6], il contient des chansons axées screamo comme Farewell to Words ou A Cage it Falls Into. S'ensuivent plusieurs tournées aux États-Unis et en Europe où le public, déjà mis en garde, leur donnera un bon accueil sur la scène underground. En France, ils jouent à L'Austrasique (ancienne salle de concert prêtée par la ville de Nancy, remplacée par L'Autre Canal) où le chanteur Tetsuya Fukagawa heurte le plafond de la salle à grand coup de pied de micro.

En 2003 sort A Dead Sinking Story[7] qui ne donnera pas lieu à tourner en Europe. Il faut attendre du 24 au 26 juin 2005 pour une date inédite au festival metal/hardcore Furyfest, situé cette année-là au parc des expositions du Mans[8]. Il s'agit de l'unique date de l'album A Dead Sinking Story du groupe en Europe ce qui attirera leurs fans spécifiquement pour l'occasion. Par ailleurs, leur prestation au festival ayant réuni 40 000 personnes sur trois jours leur assure une large renommée, au-delà des fans de screamo, dans les milieux metal de l'Hexagone.

Insomniac Doze (2006–2009)[modifier | modifier le code]

En 2006, Insomniac Doze marque un tournant par rapport à l'album précédent A Dead Sinking Story. Le groupe vote pour des morceaux plus post-rock, et des compositions plus aériennes se rapprochant musicalement du groupe écossais Mogwai, lesquels les signeront pour l'Europe avec leur label Rock Action Records[9]. Toujours en 2006, Tetsuya Fukagawa apparaît en invité sur le morceau I Chose Horses enregistré sur l'album Mr. Beast du groupe écossais de post-rock Mogwai, le groupe à qui appartient le label Rock Action Records.

Envy effectuera quelques concerts en France dans le courant de l'année 2007, et sortira un EP, Abyssal, le . En 2008, le groupe sort un split avec Thursday, un succès et tourne (en 2009 pour la France). Toujours en 2008, leur premier album, All the Footprints You've Ever Left and the Fear Expecting Ahead, est réédité[5]

Recitations (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

En 2011 sort leur album Recitations, mélange contrasté de guitares de plus en plus aériennes et d'un chant resté proche du chant screamo. Ils parcourent à cette occasion les salles d'Europe, effectuant sur scène une synthèse fluide entre leurs anciens « tubes » bien connus issus notamment de A Dead Sinking Story - qui bénéficient d'un son plus actuel - et leurs nouveaux morceaux qui gagnent en intensité et agressivité avec le passage à la scène. À l'été 2011, à la suite de la catastrophe de Fukushima, le groupe sort une chanson, As Serenity Calls Your Name, dont les profits sont intégralement versés à l'aide aux victimes de la catastrophe.

Tetsuya Fukagawa quitte le groupe en 2016[10].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Nobukata Kawai – guitare
  • Masahiro Tobita - guitare
  • Manabu Nakagawa – basse
  • Dairoku Seki – batterie

Ancien membre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Splits[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Zach Baron, « Envy: Insomniac Doze | Album Reviews », Pitchfork, (consulté le 9 janvier 2012).
  2. (en) Envy - Insomniac Dose review by Pitchfork Media
  3. (en) Ian Cohen, « The Year In Post-Hardcore: Has the New Wave Crested? », Pitchfork Media, (consulté le 15 avril 2016), ...with the exception of Envy, Pianos Become the Teeth were the one screamo band it was OK to like.
  4. (en) Chris True, « Envy », AllMusic (consulté le 9 janvier 2012).
  5. a et b (en) « Envy - All the Footprints You've Ever Left and the Fear Expecting Ahead (Reissue) », sur scenepointblank.com (consulté le 4 avril 2017).
  6. « Chronique - All The Footprints You've Ever Left And Fear Expecting Ahead », sur Thrashocore (consulté le 4 avril 2017).
  7. « A Dead Sinking Story », sur Thrashocore (consulté le 4 avril 2017).
  8. « Fury Fest 2005 – 24/25/26 juin 2005 – Le Mans. », sur eklektik-rock.com (consulté le 4 avril 2017).
  9. (en) Dan Perrone, « Insomniac Doze (2006) », sur PunkNews (consulté le 4 avril 2017).
  10. (en) « Envy vocalist quits band », sur Lambgoat (consulté le 4 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]