Envole (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Envole

Description de cette image, également commentée ci-après
Capture d'écran d'Envole
Informations
Développé par Mutualisation inter-académique
Dernière version 3.3.9 ()
Environnement Linux EOLE
Langues français
Type Espace numérique de travailVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Multiple Licences Libres : GNU GPL, CeCILL, …
Site web www.ent-envole.com

Envole est un Espace numérique personnel pour l'éducation[1].

Il est mis à disposition par le Pôle logiciel libre EOLE. Il est le fruit d'une mutualisation inter-académique[2] (Aix-Marseille, Besançon, Créteil, Dijon, La Réunion, Orléans-Tours, Poitiers, Reims) coordonnée par une entreprise[3].

Envole est le nom donné à la brique (un socle d'applications) qui s'installe directement sur l'une des méta distributions EOLE[4].

Une fois installé et personnalisé dans les académies[5], Envole prend différents noms tel qu'ENOE dans l'académie de Besançon[6], i-Cart dans l'académie de Poitiers[7], PRO.V.E.N.C.E dans l'académie d'Aix-Marseille, CLOE dans l'académie de Dijon[8], Métice dans l'académie de La Réunion[9].

Ce logiciel propose une interface de type portail Web 2.0 qui permet l'interaction entre un utilisateur et son environnement numérique résultant de l'utilisation de services hétérogènes.

Il centralise dans une seule interface l'ensemble des applications de l'utilisateur : courriel, agenda, dossier personnel, B2I, blog, gestion de notes, gestion des absences, etc.

Envole est adapté pour mettre en œuvre un Portail intranet académique (PIA) ou un Portail internet établissement (PIE).

Envole est personnalisable, l'administrateur peut imposer des onglets, des widgets sur une page et des applications sur le bureau, l'utilisateur peut ajouter des onglets, gérer ses marque-pages et choisir ses widgets.

Pour l'authentification des utilisateurs, Envole utilise un serveur SSO qui lui-même s'appuie sur un annuaire OpenLDAP.

L'utilisation d'un tel serveur permet de centraliser l'authentification. Ainsi, les utilisateurs se connectent à l'une des applications utilisant le service SSO, naviguent sur les autres applications sans avoir besoin de se ré-identifier sur chacune d'entre elles.

Les applications web disponibles sur le module Scribe utilisent ce serveur SSO pour l'authentification.

Historique du projet[modifier | modifier le code]

Envole 1 a été créé en 2006 par l'académie de Créteil pour construire sa solution ENT, le Cartable en ligne[10]. Une première diffusion est réalisée auprès des 20 collèges de l’opération Ambition-Réussite[11].

À la demande du ministère de l'Éducation nationale, les différentes évolutions ont permis la sortie d'une version 1.5 permettant l'utilisation d'Envole dans d'autres académies.

En 2007, Envole 1.5 est stable et parfaitement utilisable. Il est toutefois monolithique (modularité réduite) et n'évoluera plus. Dans le même temps, l’académie de Dijon développe un projet avec des fonctionnalités équivalentes, à partir d’une solution technique très proche avec en appui le pôle national de compétences EOLE. Le ministre de l’Éducation Nationale demande à chaque académie, de mettre à disposition de ses personnels, un portail intranet et/ou internet qui fournirait les services numériques (applications nationales ou développées localement) nécessaires à l’exercice de leurs missions (messagerie, agenda, gestion documentaire…). Des académies choisissent le socle Envole pour leur Portail Intranet Académique (PIA)[11].

En 2009, les académies de Créteil et de Dijon décident de mutualiser leurs moyens pour livrer une solution unique, Envole 2.0[11]. Les académies de la Guadeloupe et de la Réunion apportent des contributions très actives au développement. Avec l’accord du ministère de l’Éducation nationale, le pôle de compétence EOLE est chargé de sa diffusion et participe à l'élaboration de la solution, en particulier sur les aspects annuaire LDAP et authentification SSO[12].

Envole 2.0 est livré en janvier 2010. Cette version est modulaire et propose de nouvelles applications web.

En 2011, date de publication d'Envole 3.0, la convention[13] s’ouvre aux académies de Besançon et Poitiers et les académies d’Aix-Marseille et d’Orléans demandent à faire partie des académies mutualisatrices. La numérotation de version suit désormais les numéros de version de la méta-distribution EOLE.

En 2012, 11 académies utilisent la suite Envole comme support de leur ENT et ont des partenariats avec 20 conseils généraux et régionaux[11].

En 2014, 8 académies utilisent la suite Envole comme support de leur PAI et 813 établissements utilisent la suite Envole comme ENT et ont des partenariats avec 21 conseils généraux et régionaux[14],[15].

Principes de fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'authentification[modifier | modifier le code]

Le service EoleSSO assure l'authentification au portail Envole. Lors de la phase d'authentification celui-ci renvoie des informations sur l'utilisateur, ce qui permet, au moyen d'un système de profils, de personnaliser le portail.

Le portail[modifier | modifier le code]

Basé sur le logiciel libre Posh, le portail Envole propose :

  • un système d'onglet pour organiser ses applications ;
  • un bureau d'accès rapides aux applications ;
  • des widgets pour la gestion du flux d'informations ;
  • un réseau social ;
  • des profils (onglet, bureau) permettant de personnaliser l'environnement des utilisateurs.

Les applications[modifier | modifier le code]

Les applications intégrées[modifier | modifier le code]

De nombreuses applications[16] sous licence libre sont intégrées au portail Envole :

Des applications développées par la mutualisation et intégrées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://eoleng.ac-dijon.fr/documentations/2.3/partielles/HTML/Envole/co/00_presentation.html Documentation officielle
  2. http://missiontice.ac-besancon.fr/enoe/?p=29 « Copie archivée » (version du 22 juillet 2018 sur l'Internet Archive) Signature de la convention Envole
  3. http://www.ent-envole.com Cadoles, société coordinatrice et éditrice de l'ENT Envole
  4. http://www.framasoft.net/article5194.html Article Envole sur Framalibre : Envole indissociable de la distribution EOLE Scribe
  5. https://envole.ac-dijon.fr/wordpress/wp-content/plugins/sites-envole/carte-envole.php Carte du déploiement d'Envole dans les académies mutualisatrices
  6. http://enoe.ac-besancon.fr ENOE - Envole à l'académie de Besançon
  7. http://ww2.ac-poitiers.fr/matice/spip.php?article359 i-Cart - Envole à l'académie de Poitiers
  8. https://cloe.ac-dijon.fr/ Le portail Envole nommé CLOE dans l'académie de Dijon
  9. https://metice.ac-reunion.fr/ Métice, PIA et ENT de l'académie de La Réunion
  10. http://eoleng.ac-dijon.fr/documentations/Envole/co/00_presentation.html « Copie archivée » (version du 22 juillet 2018 sur l'Internet Archive) Historique du projet dans la documentation
  11. a b c et d http://sicep.ac-dijon.fr/spip.php?article317
  12. http://sicep.ac-dijon.fr/spip.php?article317 Historique du projet sur le site du SICEP
  13. http://sicep.ac-dijon.fr/envole/img/conventionENVOLE.pdf
  14. http://envole.ac-dijon.fr/wordpress/recapitulatif-des-utilisations-denvole/
  15. http://projets-ent.com/2015/04/30/cartographie/ « Copie archivée » (version du 22 juillet 2018 sur l'Internet Archive) Carte de déploiement des solutions industrielles
  16. https://envole.ac-dijon.fr/wordpress/panorama-envole/ Applications pré-packagées pour Envole

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]