Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Site web

Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance, couramment connu sous son acronyme Ethic, est une organisation patronale française. Fondé par Yvon Gattaz en 1976, il est dirigé par Sophie de Menthon depuis 1995 et fédère quelques centaines d'entreprises adhérentes tandis que 1 500 entreprises participent régulièrement aux évènements qu'Ethic organise.

Ethic se veut favorable à une meilleure intégration de l'individu dans l'entreprise, au moyen d'une charte Ethic et de sa participation au comité éthique du Medef.

Manifestations[modifier | modifier le code]

Ethic a lancé la Fête de l'entreprise [1], avec le slogan « J'aime ma boîte » [2], sur le modèle de ce qui existe déjà aux États-Unis. Elle a pour vocation de fédérer salariés et entrepreneurs le même jour, en partageant des moments de convivialité[3].

L'association organise régulièrement des conférences avec des intervenants célèbres : Ségolène Royal, Nicolas Baverez, Frits Bolkestein, Françoise de Panafieu, Francis Mer, Gilles Carrez ou Guillaume Sarkozy.

Chaque année a lieu un colloque sur un thème lié à l'entreprise, telle que « La flexibilité est-elle une arme contre la délocalisation ? » ou « Entreprendre dans les quartiers sensibles ».

Organisation[modifier | modifier le code]

  • Présidente : Sophie de Menthon
  • Vice-présidents : Christian Liagre, Antoine d'Espous et Leonidas Kalogeropoulos
  • Trésorier : Janin Audas
  • Secrétaire général : Frédéric Peyre
  • Délégué Général : Bernard Torjman

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fanny Guinochet, « Sophie de Menthon, infatigable ambassadrice de «J’aime ma boîte» », sur www.lopinion.fr, Quotidien,
  2. Corinne Caillaud, « Les Français s'éclatent au travail », sur www.lefigaro.fr, Quotidien,
  3. Frédéric Fougerat, « J'aime ma boite : mythe ou réalité ? », sur www.atlantico.fr, Quotidien,

Liens externes[modifier | modifier le code]