Entreprise&Personnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Exploration & Production (Filiale de Total).

Entreprise&Personnel
logo de Entreprise&Personnel

Création 9 octobre 1969
Forme juridique Association loi de 1901
Siège social 65 rue d'Anjou, Paris 8e
Drapeau de France France
Direction Jacques Rapoport, président du conseil d'administration
Activité Gestion des ressources humaines
Site web entreprise-personnel.com

Créée le 9 octobre 1969, Entreprise&Personnel (Entreprise et Personnel) est une association au service de la professionnalisation de la fonction RH. Le réseau des membres regroupe aujourd'hui plus de 110 entreprises, organisations privées et publiques. L’action d’E&P s’articule autour de cinq grandes activités : échanges entre professionnels RH, publications, intervention, formation, veille.

L’association est pilotée par un conseil d’administration. Les orientations et le contenu des publications sont discutés par un conseil scientifique, instance collégiale. L’association dispose d’une délégation unique du personnel, dont un des membres participe au conseil d’administration.

Historique[modifier | modifier le code]

Siège d'Entreprise&Personnel (E&P) à Paris.

Naissance d’Entreprise&Personnel[modifier | modifier le code]

Au début de 1967, Robert Bosquet soumet à Raymond Vatier, à l’époque directeur fondateur du Centre des études supérieures industrielles (CESI), l'idée de la création d'un centre interentreprises d'étude des problèmes de personnel ; ce centre aurait comme caractéristique essentielle que les entreprises doivent financer forfaitairement les études et échanges, mais aussi accepter d'être un terrain d'observation et d'expérimentation[1], deux conditions qu'il n'est pas facile de faire accepter à l’époque.

De mars 1968 à octobre 1968, les deux hommes obtiennent l'appui actif d'abord de quatre, puis de huit directeurs de personnel[2]. Parmi eux :

Parallèlement, l’Institut obtient le soutien de l'ANDCP, puis ceux notamment de l'UIMM, du CNPF, de FO, de la CFDT, du commissariat au plan, du ministère du Travail

Entreprise&Personnel naît le 9 octobre 1969 à Lyon[5] en tant qu’Institut d’études et de développement, avec pour objectifs : études, méthodes et techniques intéressant le domaine du personnel des entreprises ou organisations diverses ; confrontations et échanges d’expériences ; formation et perfectionnement ; documentation et information[6].

Très rapidement, il semble nécessaire d’exploiter les possibilités extérieures à l’Institut en inspirant les chercheurs ou les groupes de recherche, en les aidant et en orientant leurs actions vers les problèmes concrets qui se posent dans les entreprises[7].

Évolution d’Entreprise&Personnel[modifier | modifier le code]

Entreprise&Personnel a accompagné l’évolution de la fonction ressources humaines en particulier dans les grandes entreprises.

Dans les années 1980 l’association publie plusieurs études sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, avec notamment « Comment préparer l'efficacité des hommes à moyen et long terme »[8] et « Classification et qualification : évolution des démarches »[9]. C’est dans ses locaux et au sein de ses équipes qu’est née l’association Développement et Emploi qui a contribué par la suite au succès de ce thème en France.

Après un passage par Entreprise&Personnel, Raymond Vatier fonde l’Institut international de l’audit social pour poursuivre ses réflexions et actions sur ce thème.

Aujourd’hui, cet objectif est matérialisé par le conseil scientifique qui participe à la construction du programme d’activités et discute la méthodologie utilisée par les intervenants d’E&P lors de leurs chantiers.

Développement&International[modifier | modifier le code]

Laboratoire D-Sides

  • Depuis 2008, E&P participe au développement du Laboratoire d’innovation D-Sides[10] et expérimente d’autres manières de :
    • faire de la veille sur l’impact des TIC quant aux façons d’apprendre, de penser et de travailler.
    • collaborer dans une configuration ouverte et « désorganisée », avec des partenaires qui viennent tout autant de l’entreprise que de la recherche ou de start-up.

Partenariats

  • Coopération avec un réseau de plus de 15 partenaires (dont l'IES, l'Institut Der Deutschen Wirtschaft, EHRF, HEC Montréal) dans le monde régulièrement sollicités pour les différentes réalisations du programme d’activités en fonction de leurs spécificités et de leur champ d’intervention[11].
  • Planet Labor[12] qui propose une veille sur l’actualité sociale et juridique de l’Union européenne et de chacun de ses États membres.
  • Le cercle des DRH européens[13] initié par Yves Barou[14] (ex DRH chez Thalès).

Présence dans le monde

  • La zone Europe : juin 2012, en plus de son siège à Paris et en région (Lyon et Nantes), E&P s’implante à Genève par un club E&P.
  • La zone Asie : début 2012, implantation d’une antenne à Pékin pour mettre à la disposition des adhérents les ressources en lien avec leur problématique locale[15].

Activités[modifier | modifier le code]

L’activité d’E&P[16] est principalement tournée vers le service aux adhérents. Une entreprise adhérente peut accéder aux 5 activités d’E&P que sont les échanges, les publications ou études, la veille RH, l’intervention et la formation.

Échange : Activité historique d’Entreprise&Personnel, ces rendez-vous permettent de comparer les pratiques des autres entreprises, d’élargir et d’entretenir leurs réseaux de relations professionnelles. En 2012, ces rencontres se font sous plusieurs formes :

  • Les « clubs professionnels » réunissent les RH par métier : rémunération, formation, relations sociales, gestion de l’emploi, gestion des carrières…
  • Les « groupes d’échanges » traitent des thématiques émergentes ou à fort enjeu à travers une série de réunions sur une période de 12 à 18 mois.
  • Les « clubs régionaux » proposent aux DRH d’établissements ou de filiales, ainsi qu’à des DRH d’entreprises dont le siège social est situé dans les régions, de se réunir régulièrement.
  • D’autres modes d’échanges sont proposés : Journées d'études, groupes ad-hoc, Université d’hiver

Publication : Historiquement, les publications ou études font partie du cœur de cible d’Entreprise&Personnel et en font sa réputation[17]. Elles permettent d’approfondir des problématiques dans le champ du management, de la gestion des ressources humaines et de la régulation sociale. Plusieurs formes d’études existent : notes d’orientation, E&P pratiques, notes d’actualité[18], panoramas européens, fiches ressources.

Veille : Le service de veille et documentation comporte des services en ligne et des outils de recherche et de traitement de l’information. E&P Veille, Côté droit, Actu RH complètent cette offre de veille réservée aux adhérents. Fin 2011, E&P s’est doté d’un blog RH qui permet à ses adhérents et au public de contribuer par le biais de billets.

À ces deux activités s'ajoutent l'intervention et la formation, notamment la formation interentreprises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur cairn.info.
  2. Entreprise et Personnel : les origines par Robert Bosquet.
  3. Voir sur bp.com.
  4. Voir sur schneider-electric.fr.
  5. Premier siège social : 31 rue Mazenod, Lyon.
  6. Déclaration à la préfecture du Rhône, Institut d’études et de développement.
  7. Personnel et DRH : l'affirmation de la fonction Personnel dans les entreprises (France 1830-1990), Jean Fonbonne.
  8. Wladimir Beznosiuk et Robert Bosquet, octobre 1983.
  9. Bernard Galambaud, janvier 1984.
  10. Voir sur dsides.net.
  11. Voir sur observatoire-social-international.com.
  12. Voir sur planetlabor.com.
  13. Voir sur european-hrd-circle.org.
  14. Voir sur lesechos.fr.
  15. Voir sur lefigaro.fr.
  16. Programme d’Activités d’E&P 2018.
  17. Regard sur 40 ans d'études à Entreprise&Personnel par Bernard Galambaud.
  18. Voir sur blog.lefigaro.fr.

Lien externe[modifier | modifier le code]