Entrepôts du Kanada (Auschwitz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Entrepôts du Kanada ou les Entrepôts du Canada ou simplement le Kanada ou le Canada[1] sont des entrepôts localisés dans le camp de concentration d'Auschwitz, où toutes les possessions des nouveaux déportés, les Juifs en grande majorité, sont placées dès leur arrivée. L'appellation de Canada' fait allusion au pays du même nom, avec toutes ses ressources. Dans le langage du camp, c'est l'endroit où l'on trouve tout. Les détenus utilisent en premier cette expression, puis l'administration du camp l'adopte également.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les déportés ne sont pas informés au départ vers Auschwitz ni à leur arrivée du sort qui les attend. Ils sont dans l'illusion qu'il s'agit d'une relocation. Ils emportent avec eux ce qu'ils ont pu réunir à la dernière minute. Si on considère le nombre des déportés, la diversité et le nombre des objets ne doivent pas étonner.

Tout est confisqué, y compris les habits portés, et tout va servir aux Allemands, même les cheveux coupés, tandis que les déportés ne se rendent pas compte de ce qui leur advient.

En raison de la quantité et la diversité du matériel confisqué et spolié, des entrepôts accueillent au fur et à mesure de l'arrivée de nouveaux convois cette énorme collection. Les déportés vont attribuer le nom de Kanada ou Canada à cet ensemble. Des centaines de déportés sont sélectionnés pour travailler dans cette "entreprise".

Les premiers entrepôts, Kanada I se situent d'abord dans le bloc 26 d'Auschwitz I. En décembre 1943, Kanada II est établi avec 30 bâtiments en bois près des chambres à gaz dans la section BIIg d'Auschwitz II-Birkenau. Il y a aussi 2 casernes pour le Kommando Kanada et les SS qui y travaillent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]