Entrelacs (Savoie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Entrelacs.

Entrelacs
Entrelacs (Savoie)
Albens, le centre de la commune nouvelle.
Image illustrative de l’article Entrelacs (Savoie)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Chambéry
Canton Aix-les-Bains-1
Intercommunalité Grand Lac
Maire
Mandat
Bernard Marin
2016 (provisoire)[1]
Code postal 73410
Code commune 73010
Démographie
Population
municipale
6 029 hab. (2015 en augmentation de 10,87 % par rapport à 2010)
Densité 116 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 47′ 14″ nord, 5° 56′ 45″ est
Altitude Min. 229 m
Max. 982 m
Superficie 51,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Entrelacs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Entrelacs
Liens
Site web Site officiel

Entrelacs est une commune nouvelle[2] française située dans le département de Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est limitrophe de ceux de neuf communes :

Rose des vents Chindrieux Bloye (Haute-Savoie)
Massingy (Haute-Savoie)
Saint-Félix (Haute-Savoie) Rose des vents
Lac du Bourget N Saint-Ours


Chainaz-les-Frasses (Haute-Savoie)

O    Entrelacs    E
S
La Biolle Grésy-sur-Aix
Montcel

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Regroupement des anciennes communes formant désormais Entrelacs.

Créée par un arrêté préfectoral du , elle est issue du regroupement des six communes de Albens, Cessens, Épersy, Mognard, Saint-Germain-la-Chambotte et Saint-Girod[2]. Son chef-lieu sera fixé à Albens[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
janvier 2016 en cours
(au 06 janvier 2016)
Bernard Marin[3] SE Président de la communauté de communes du canton d'Albens.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Albens
(siège)
73010 CC du Canton d'Albens 15,30 3 610 (2013) 236


Cessens 73062 CC du Canton d'Albens 13,29 399 (2013) 30
Épersy 73108 CC du Canton d'Albens 3,22 340 (2013) 106
Mognard 73158 CC du Canton d'Albens 4,10 423 (2013) 103
Saint-Germain-la-Chambotte 73238 CC du Canton d'Albens 9,64 477 (2013) 49
Saint-Girod 73239 CC du Canton d'Albens 6,35 585 (2013) 92

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2015, la commune comptait 6 029 habitants[Note 1], en augmentation de 10,87 % par rapport à 2010 (Savoie : +3,19 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2010 2014 2015
5 4385 9206 029
(Sources : Insee à partir de 2010[4].)

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sur la nouvelle commune, on recense plusieurs établissements scolaires de la circonscription d'Aix-les-Bains comme une école primaire publique à Albens, à Mognard, à Saint-Girod et à Cessens mais aussi une école élémentaire publique à Saint-Germain-la-Chambotte[5]. Un collège est également présent au centre de la ville, à Albens, il s'agit du collège Jacques-Prévert[5].

Santé[modifier | modifier le code]

Aucun centre de soin public n'est répertorié sur Entrelacs[6].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entrelacs: «Mes meilleurs vœux à la commune nouvelle d’Entrelacs» sur lessorsavoyard.fr (consulté le 12 janvier 2015)
  2. a b et c Préfecture de Savoie, Arrêté du 25 septembre 2015 portant création de la commune nouvelle d'Entrelacs, consulté le 7 octobre 2015.
  3. Le maire de la nouvelle commune d'Entrelacs a été élu sur ledauphine.com (consulté le 06 janvier 2015).
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2010, 2014 et 2015.
  5. a et b « Fiche établissement », sur bv.ac-grenoble.fr (consulté le 27 décembre 2015)
  6. « FHF - Annuaire savoie rh%c3%b4ne alpes », sur www.hopital.fr (consulté le 27 décembre 2015)