Entolomataceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Entolomataceae sont une famille de champignons basidiomycètes. Cette famille, riche de plus de 1500 espèces est présente dans le monde entier depuis les zones arctiques jusqu'aux tropicales. Très variable, tant en termes de morphologie des sporophores que de micrologie et de biologie, ses espèces se rassemblent autour de leur spores roses et anguleuses ainsi que de leurs lames jamais libres[1].

La famille contient traditionnellement trois principaux genres agaricoïdes: Rhodocybe, Clitopilus et Entoloma ; ce dernier étant parfois divisé en plusieurs genres. En outre, il existe trois autres genres non agaricoïdes et plus petits, à savoir, le genre monotypique cyphelloïde Rhodocybella, le sécotioïde Rhodogaster et le gastéroïde Richoniella[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cette famille présente certains caractères précis : le chapeau non séparable du pied, des lames non libres (mais parfois sublibres), et une sporée de couleur rose à rosâtre et des spores anguleuses. Les trois genres suivants se distinguent notamment par[1] :

  • des lames adnées à échancrées pour le genre Entoloma et des spores décorées d'un réseau de crêtes interconnectées. Elles sont anguleuses sous tous les angles.
  • des lames adnées à décurrentes pour le genre Rhodocybe et des spores ornées de bosses et de crêtes ondulées. Elles sont faiblement anguleuses en profil et en vue de face, et anguleuses en vue polaire.
  • des ames décurrentes pour le genre Clitopilus et des spores ornées de crêtes longitudinales.

Clade des Entolomataceae[modifier | modifier le code]

Nolanea holoconiota
Leptonia mougeotii

Genres subordonnés[modifier | modifier le code]

D'après la 10e édition de Dictionary of the Fungi[2] (2007), cette famille était constituée des genres suivants, la phylogénétique lui a ajouté les genres Leptonia et Nolanea.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Co-David, D et al., « Molecular phylogeny and spore evolution of Entolomataceae. », Persoonia, vol. 23,‎ , p. 147-176 (DOI 10.3767/003158509X480944, lire en ligne).
  2. P.M. Kirk, P.F. Cannon, D.W. Minter, J.A. Stalpers, Dictionary of the Fungi, 10e édition (2007), Wallingford: CABI. (ISBN 0-85199-826-7) (cf. speciesfungorum.org).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :