Entérotype

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un entérotype est un groupe de composition bactérienne intestinale spécifique chez l'humain[1].

Ce serait un type particulier, au même titre que les groupes sanguins par exemple[2]. L'appartenance à un type donné ne serait pas liée à l'origine ethnique, l'âge ou l'état de santé[1].

Il en existe trois types bien distincts, liés au régime alimentaire, d'après l'étude du Perelman School of Medicine de Philadelphie (Pennsylvanie)[3]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Mennessier, « La signature bactérienne de nos intestins », Le Figaro.fr,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Carl Zimmer, « Bacterial Ecosystems Divide People Into 3 Groups, Scientists Say », The New York Times.com,‎ (lire en ligne)
  3. Romain Loury, « La flore intestinale sensible à l’alimentation », Le Journal de l'environnement,
  4. (en) M. Arumugam, J. Raes […] P. Bork, « Enterotypes of the human gut microbiome », Nature, vol. 473,‎ , p. 174–180 (résumé)
  5. (en) Brandon Keim, « Gut-Bacteria Mapping Finds Three Global Varieties », Wired.com,‎ 04.20.2011 (lire en ligne)
  6. (en) Andy Coghlan, « Each human has one of only three gut ecosystems », New Scientist.com,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]