Ensemble nulle part dense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En topologie, un ensemble est nulle part dense ou rare[1] s'il satisfait aux propriétés inverses du concept de densité. Intuitivement, un sous-ensemble A d'un espace topologique X est nulle part dense dans X si presque aucun point de X ne peut être « approché » par des points de A.

Définition[modifier | modifier le code]

Soit X un espace topologique et A un sous-ensemble de X. Les quatre propriétés suivantes sont équivalentes et A est dit nulle part dense (ou rare) dans X s'il les vérifie :

  1. l'intérieur de l'adhérence de A est vide ;
  2. tout ouvert de X inclus dans cette adhérence A est vide ;
  3. A n'est « dense dans » aucun ouvert non vide de X ;
  4. pour tout ouvert U non vide de X, il existe un ouvert V non vide inclus dans U et disjoint de A.

L'ordre dans 1. est important : il est possible de trouver des sous-ensembles dont (l'intérieur de) l'adhérence est X et (l'adhérence de) l'intérieur est vide (c'est le cas de l'ensemble des rationnels dans l'espace des réels).

Propriétés[modifier | modifier le code]

  • Tout sous-ensemble d'un ensemble nulle part dense est nulle part dense et l'union d'un nombre fini d'ensembles nulle part denses est nulle part dense. En revanche, l'union d'un nombre dénombrable d'ensembles nulle part denses n'est pas forcément nulle part dense. Une telle union s'appelle un ensemble maigre ou ensemble de première catégorie.
  • Si Y est un ouvert de X, toute partie A de Y qui est nulle part dense dans Y (pour la topologie induite) est aussi nulle part dense dans X.En effet, soit U un ouvert inclus dans A. Alors (par hypothèse sur A) UY = ∅, si bien que U est disjoint de A donc aussi (puisqu'il est ouvert) de A. Par conséquent, U est vide.

Exemples[modifier | modifier le code]

Mesure de Lebesgue positive[modifier | modifier le code]

Un ensemble nulle part dense n'est pas nécessairement de mesure nulle (pour la mesure de Lebesgue). Par exemple, si X est l'intervalle [0,1], il est non seulement possible de trouver un sous-ensemble dense négligeable (celui des nombres rationnels fournit un exemple), mais il existe aussi des sous-ensembles nulle part denses de mesure strictement positive, tels que l'ensemble de Smith-Volterra-Cantor. On peut également trouver un sous-ensemble de X de première catégorie de mesure égale à 1. Il suffit de prendre une réunion dénombrable d'ensembles de Cantor de mesure 1 – 1/n, n parcourant l'ensemble des entiers strictement positifs.

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. Dans les textes initiaux de René Baire, le vocable utilisé est celui de non dense, ce qui prête à confusion avec le fait de ne pas être un ensemble dense.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nowhere dense set » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Théorème de Baire

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Henry Bottomley, « Some nowhere dense sets with positive measure »