Ensemble Poirel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salle Poirel

Description de cette image, également commentée ci-après

Façade de l'ensemble Poirel.

Type salle de spectacle & expositions
Lieu Nancy
Coordonnées 48° 41′ 26″ Nord 6° 10′ 37.5″ Est / 48.69056, 6.177083
Architecte(s) Albert Jasson et Vincent Brossy
Inauguration 1889
Capacité 883
Site web poirel.nancy.fr

Résidence

Orchestre symphonique et lyrique de Nancy

L'ensemble Poirel est un ensemble culturel situé rue Victor-Poirel à Nancy, composé d'une salle de spectacle et d'une vaste galerie d'expositions. La salle de spectacles accueille de nombreuses manifestations : concerts de musique symphonique, lyrique, musique de chambre[1] ou musique actuelle, ainsi que du théâtre, et des spectacles pour le jeune public.

La galerie propose sur 1 000 m2 des expositions d'art contemporain et de design. Une des ambitions majeures de cet établissement depuis sa rénovation en 1999 est d'amener le public à redécouvrir les œuvres des répertoires du spectacle (musique, théâtre,danse), et à se familiariser avec la création contemporaine (arts plastiques, design, musiques actuelles, théâtre...) afin de susciter des découvertes, des surprises et de le sensibiliser aux expressions artistiques les plus diverses.

Historique[modifier | modifier le code]

L'ensemble Poirel a été construit à la fin du XIXe siècle, grâce à un legs de Victor et Lisinska Poirel, amateurs d'art cultivés. L'édifice est l'œuvre de l'architecte municipal Albert Jasson. Lors de sa conception, en 1888-1889, il constitue un programme d'avant-garde : un centre de « création contemporaine » en plein centre-ville comportant une salle de concert, une galerie d'exposition et un conservatoire de musique.

Un programme de rénovation a été conduit par l'architecte Vincent Brossy en 1999. Il obéit à une double exigence : améliorer les conditions d'accueil du public et de travail des artistes et des techniciens, et préserver l'identité de ce lieu de mémoire. L'orgue Haerpfer de 1971, qui avait remplacé un orgue Cavaillé-Coll de 1898, a été entièrement démonté à cette occasion pour être remonté dans l'église de Droiteval, au sein de la vallée de l'Ourche, dans les Vosges.

Le 9 décembre 2007, lors d'une exposition, une porte monumentale de 350 kg est sortie de ses gonds, causant la mort d'une sexagénaire, Raymonde Furlan[2]. Le lendemain, un arrêté municipal a décidé de la fermeture temporaire de l'ensemble Poirel pour enquête ; la réouverture eut lieu à la rentrée 2008. Entre temps, les spectacles qui devaient s'y tenir étaient reportés ou programmés dans d'autres salles nancéiennes.

La salle Poirel[modifier | modifier le code]

Construite à l'image d'un théâtre à l'italienne, la salle Poirel comprend 800 places : 430 à l'orchestre et 370 au balcon. C'est également la salle où se produit régulièrement l'Orchestre symphonique et lyrique de Nancy. Annuellement, elle est le siège de plus d'une centaine de spectacles aux styles très éclectiques.

Galerie Poirel[modifier | modifier le code]

La galerie comporte trois ailes rectangulaires entourant la salle de spectacle. Totalement indépendante de la salle, cette galerie constitue un vaste espace d'exposition de 1 000 m2 dédié depuis 2012 à l'art contemporain avec un axe design affirmé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.almc.com.fr/ Association lorraine de musique de chambre (ALMC)
  2. Julien Bénéteau, « Tuée par la chute d'une porte », Le Républicain lorrain,‎ 10 décembre 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]