Ensemble Lucilin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ensemble Lucilin
United Instruments of Lucilin
Image illustrative de l’article Ensemble Lucilin

Ville de résidence Luxembourg
Années d'activité Depuis 1999
Style Musique Contemporaine
Effectif 11
Site web http://www.lucilin.lu/accueil

Lucilin, ou United Instruments of Lucilin, est un ensemble instrumental luxembourgeois créé en 1999, se vouant exclusivement à la diffusion et à la création d'œuvres des XXe et XXIe siècles[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Fondé à l'automne 1999, Lucilin est la première formation de chambre luxembourgeoise se consacrant uniquement à l'interprétation, la création et la diffusion d'œuvres des XXe et XXIe siècles. Ensemble à géométrie variable, le cœur de Lucilin, composé d'un quatuor à cordes, piano, saxophones, clarinettes, flûtes et de percussions, est rejoint selon les projets par des musiciens invités locaux ou étrangers.

L'espace esthétique de Lucilin couvre tous les champs de la musique contemporaine, que ce soit à travers l'interprétation des plus grandes œuvres du répertoire ainsi que de commandes aux compositeurs d'aujourd'hui. Lucilin accorde une grande importance à ouvrir la musique contemporaine à tous, notamment en développant régulièrement des projets pédagogiques[2] et en côtoyant d'autres disciplines artistiques.

Avec 20 à 30 concerts par an, l'Ensemble s'est déjà produit à la Philharmonie Luxembourg[3], au Grand Théâtre de Luxembourg[4], au Théâtre des Bouffes du Nord[5] à Paris,à l'Opéra de Lille, au Muziekgebouw aan 't IJ d'Amsterdam[6] ou encore au Konzerthaus de Vienne. L'Ensemble a aussi répondu à l'invitation de festivals internationaux tels que Ciclo de Conciertos de Musica Contemporanea à Buenos Aires, Ars Musica à Bruxelles, Musica Sacra à Maastricht, au Trinity College de Dublin, au Huddersfield Contemporary Music Festival au Royaume-Uni et s'est produit récemment au Japon.

Les enregistrements de Lucilin sont publiés sous plusieurs labels, dont le label Fuga Libera[7]. L'ensemble a également sorti un DVD du spectacle pour enfants "Tulles et les ombres", un projet avec pantomimes. Le dernier CD de Lucilin, un enregistrement de la pièce "The Raven" de Toshio Hosokawa, est sorti le 1er octobre sous le label Naxos[8].

United Instruments of Lucilin est soutenu depuis sa création par le Ministère de la Culture luxembourgeois[9].

Les musiciens de l'Ensemble United Instruments of Lucilin

Musiciens membres de Lucilin[modifier | modifier le code]

  • André Pons-Valdès, violon
  • Fabian Perdichizzi, violon
  • Danielle Hennicot, alto
  • Ingrid Schoenlaub, violoncelle
  • Jean-Philippe Martignoni, violoncelle
  • Sophie Deshayes, flûte
  • Marcel Lallemang, clarinette
  • Olivier Sliepen, saxophone
  • Pascal Meyer, piano
  • Guy Frisch, percussion

Commandes à des compositeurs[modifier | modifier le code]

Lucilin au festival Ciclo de Conciertos de Musica Contemporanea de Buenos Aires en 2011
  • 2016 : Alexander Schubert (D), Black Mirror[10]
  • 2016 : Arturo Fuentes (MEX/A), Musique des êtres imaginaires[11]
  • 2016 : Brice Pauset (F), Wonderful Deluxe! Rêves et futilités d'une idole[12]
  • 2015 : Mauro Lanza (IT), The Kempelen Machine
  • 2014 : Pierre Strauch (F), Tomokos sieben Töne
  • 2014 : Luca Francesconi (IT), Honk to Monk
  • 2014 : Fernando Garnero (AR), BOP
  • 2013 : Donnacha Dennehy (IRL), Dirty Light
  • 2012 : Toshio Hosokawa (JP), The Raven
  • 2011 : Benjamin de la Fuente (F), OUEST
  • 2011 : Catherine Kontz (L), Iceland Spar
  • 2011 : Kate Moore (AUS), Fatal Strangers
  • 2011 : Michiru Oshima (JP), Requiem- at the bottom of the sea
  • 2010 : Ton de Kruyf (NL), Chautari
  • 2010 : Claus-Steffen Mahnkopf (D), Hommage à Wolfram Schurig
  • 2010 : Reza Namavar (NL), Kraaijlook
  • 2010 : Albena Petrovic (L), Le retour des papillons
  • 2010 : Roby Steinmetzer (L), Camille Kerger (L), Circadian
  • 2009 : Matthias Kaul (D), Töne tönen tonern
  • 2009 : Camille Kerger (L), Rituale
  • 2009 : Brice Pauset (F), Theorie der Tränen : Louise
  • 2009 : Pascal Schumacher (L), CTRL Variations
  • 2007 : Garth Knox (F), Goldberg's Ghost
  • 2007 : Martin Matalon (ARG/F), Tulles et les Ombres
  • 2007 : Brice Pauset (F), Vier Variationen
  • 2007 : Marcel Reuter (L), Interludio / Désert / Forêt
  • 2007 : Bernard Strüber (F), Hotberg Stories
  • 2006 : Steve Kaspar (L), Isa One's voices
  • 2005 : Michael Riessler, Concert truqué
  • 2004 : Claude Lenners (L), Vol de nuit
  • 2004 : Alexander Müllenbach (L), Wie Haar, das über Steine rinnt
  • 2003 : Jean-Luc Fafchamps (F), Lettre soufie : D

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2015 : The Raven, Toshio Hosokawa (Charlotte Hellekant, United Instruments of Lucilin, Kentaro Kawase)[13]
  • 2014 : 15, United Instruments of Lucilin[14]
  • 2009 : 10, United Instruments of Lucilin[15]
  • 2009 : Alexander Müllenbach, United Instruments of Lucilin, dir. David Reiland[16]
  • 2007 : Goldberg's Ghost, Bach, Ton De Kruyf, Knox, Pauset, Reuter, Struber, United Instruments of Lucilin[17]
  • 2003 : Mark Foster, Lenners, Fafchamps, Francesconi, Zinsttag, Maresz, Vinao, United Instruments of Lucilin[18]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites officiels des musiciens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lucilin : Des ambitions, des moyens et des idées », sur Luxemburger Wort,
  2. (en) « Lucilin en résidence au Trinity College Dublin », sur Pizzicato,
  3. (en) « Lucilin ouvre le festival des Rainy Days organisé par la Philharmonie », sur Luxemburger Wort,
  4. Karolina Markiewic, « Lucilin au Grand Théâtre joue Neige, un opéra de Catherine Kontz », sur d'Land,
  5. Laurent Bergnach, « Lucilin au Théâtre des Bouffes du Nord, The Raven, Toshio Hosokawa », sur Anaclase,
  6. « Die Frau Marlene Dietrich - Pascal Schumacher + United Instruments of Lucilin - Concert - Muziekgebouw aan 't IJ », sur www.muziekgebouw.nl (consulté le 9 juillet 2015)
  7. « Lucilin sur le site Outhere Music »
  8. (en) « "Lucilin recorded Hosokawa's The Raven in Hiroshima, for Naxos" », sur Pizzicato,
  9. « Publication des conventions culturelles pour 2014-2018 », sur le site du Ministère de la Culture luxembourgeois,
  10. « Alexander Schubert, Black Mirror », sur lucilin.lu (consulté le 19 janvier 2017).
  11. « ARTURO FUENTES », sur www.lucilin.lu (consulté le 9 juillet 2015).
  12. « BRICE PAUSET », sur www.lucilin.lu (consulté le 9 juillet 2015).
  13. « HOSOKAWA, Toshio: Raven (The) [Monodrama] (Hellekant, United Instruments of Lucilin, Kentaro Kawase) - NYCC-27298 », sur www.naxos.com (consulté le 19 janvier 2017)
  14. « En écoute et téléchargement libre sur le site de Lucilin »
  15. « En écoute et téléchargement libre sur le site de Lucilin »
  16. CNA, Segma, « CNA - e-shop - Articles », sur eshop.cna.public.lu (consulté le 9 juillet 2015)
  17. Bureau347 Snowcap, « Goldberg's Ghost | Outhere Music », sur www.outhere-music.com (consulté le 9 juillet 2015)
  18. Bureau347 Snowcap, « Six New Works | Outhere Music », sur www.outhere-music.com (consulté le 9 juillet 2015)