Ensō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La calligraphie de l’enso par Kanjuro Shibata XX (en).

L’ensō (円相?) (« cercle », en japonais) est le symbole de la vacuité et de l’achèvement dans le bouddhisme zen. Il provient du wu, symbole taoïste chinois, via les ancêtres du zen que sont le bouddhisme chan chinois, puis le bouddhisme son coréen.

La forme de l’enso varie selon le moine qui le trace et la signification que l’on souhaite lui donner : cosmos, changement, vacuité du temps et de l’espace, calme, mouvement. Exercice artistique, le traçage est également une pratique religieuse, révélation de l’esprit éveillé.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rossella Marangoni (trad. de l'italien par Todaro Tradito), Le Zen : Fondements, courants, pratiques, Paris, Hazan, coll. « Guide des arts », , 334 p. (ISBN 978-2-7541-0343-5, notice BnF no FRBNF41406495), « L’enso », p. 162–163

Sur les autres projets Wikimedia :