Enrique Peñalosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peñalosa.
image illustrant un homme politique image illustrant colombien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique colombien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Enrique Peñalosa
Enrique Peñalosa 1.JPG

Enrique Peñalosa en 2009.

Fonctions
Liste des maired de Bogota (en)
Bogota, DC
depuis le
Liste des maired de Bogota (en)
Bogota, DC
-
Paul Bromberg (d)
Luis Eduardo Garzón (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Enrique Peñalosa est un économiste et homme politique colombien né le , à Washington D.C. (États-Unis). Membre actif du Parti Vert Colombien, il fut maire de Bogotá de 1998 à 2001, puis réélu à nouveau le pour un mandat de 4 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

De son nom complet Enrique Peñalosa Londoño, il naît le , à Washington D.C. (États-Unis).

Il a travaillé comme journaliste et consultant sur la politique urbaine et le transport. En 2009, il a été élu président du conseil d'administration de l’Institut pour la politique des transports et le développement (ITDP), une organisation non gouvernementale basée à New York. Peñalosa a démissionné du conseil de l'IDTP en 2015 lors de son élection.

Controverse[modifier | modifier le code]

En avril 2016, le journal El Espectador révèle qu'Enrique Peñalosa n'a jamais étudié à l’Université Paris II. Ce dernier avait en effet déclaré durant les 35 dernières années, dans la presse et dans certains de ses livres, qu'il avait obtenu un DESS en administration publique de cette université. Après enquête du journal, il s'avère cependant que l'université Paris II ne propose pas ce genre de diplôme en administration publique, et qu'Enrique Peñalosa a seulement été auditeur d'une autre école française, l’Institut international d'administration publique (ayant fusionné avec l'ENA en 2002)[1],[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]