Enrique Peñalosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Enrique Peñalosa
Illustration.
Enrique Peñalosa en 2009.
Fonctions
Maire de Bogota

(3 ans, 11 mois et 30 jours)
Élection
Prédécesseur Gustavo Petro
Successeur Claudia López

(2 ans, 11 mois et 30 jours)
Prédécesseur Paul Bromberg
Successeur Antanas Mockus
Biographie
Nom de naissance Enrique Peñalosa Londoño
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Washington (États-Unis)
Nationalité Colombienne
Parti politique Changement radical (depuis 2007)
Diplômé de Université Duke
Profession Économiste
Urbaniste

Enrique Peñalosa est un économiste et homme politique colombien, né le à Washington (États-Unis).

Membre actif du Parti Vert Colombien, il est maire de Bogota de 1998 à 2001, puis réélu le pour un mandat de quatre ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

De son nom complet Enrique Peñalosa Londoño, il naît le , à Washington D.C. (États-Unis).

Il a travaillé comme journaliste et consultant sur la politique urbaine et le transport. En 2009, il a été élu président du conseil d'administration de l’Institut pour la politique des transports et le développement (ITDP), une organisation non gouvernementale basée à New York. Peñalosa a démissionné du conseil de l'IDTP en 2015 lors de son élection.

Controverse[modifier | modifier le code]

En avril 2016, le journal El Espectador révèle qu'Enrique Peñalosa n'a jamais étudié à l’Université Paris II. Ce dernier avait en effet déclaré durant les 35 dernières années, dans la presse et dans certains de ses livres, qu'il avait obtenu un DESS en administration publique de cette université. Après enquête du journal, il s'avère cependant que l'université Paris II ne propose pas ce genre de diplôme en administration publique, et qu'Enrique Peñalosa a seulement été auditeur d'une autre école française, l’Institut international d'administration publique (ayant fusionné avec l'ENA en 2002)[1],[2],[3].

Il est mis en cause par Miguel Nule, un ancien entrepreneur corrompu, lors des aveux de celui-ci. D'après lui, Enrique Peñalosa et plusieurs autres dirigeants politiques et hommes d'affaires colombiens ont perçu des pots-de-vin de la multinationale brésilienne Odebrecht pour financer leurs campagnes électorales[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « El tal doctorado de Peñalosa no existe », sur ElEspectador (consulté le 9 avril 2016)
  2. (es) « El doctorado de Peñalosa que apareció y luego desapareció », sur www.semana.com (consulté le 9 avril 2016)
  3. (en) « Enrique Peñalosa has been lying about his doctorate for 35 years », sur Al Garete (consulté le 10 avril 2016)
  4. (es) « La vicepresidenta Marta Lucía Ramírez es una mentirosa y una corrupta: Miguel Nule », sur www.wradio.com.co,

Liens externes[modifier | modifier le code]