Enrique Alcatena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Enrique Alcatena
Alias
Quique
Naissance
Buenos Aires
Nationalité Argentin
Profession

Enrique Alcatena, dit Quique, (né le ) est un artiste autodidacte argentin, professeur et dessinateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière dans les années 1970 à Buenos Aires.  Son style ultra expressif et détaillé va le faire très vite remarquer jusqu'aux États-Unis. Il va travailler pour DC (Superman, Batman) mais aussi Marvel ou Dark Horse.

On le retrouve ainsi sur SupermanConan, Green Lantern, Flash, Predator ou Batman, dont il dessinera Batman Pirate.

En marge de sa production nord américaine, Alcatena développe aussi une œuvre personnelle qui le place au rang des plus grands auteurs de bande dessinées d’argentine[réf. nécessaire], au côté de Munoz et Sampayo.

Son travail puise beaucoup près des mythes et légendes et il commence en dessinant les histoires tirées des carnets secrets de Marco Polo (qui furent publiés par Albin Michel), tout en créant, en parallèle des univers complets et foisonnant, naviguant du steampunk à l’horreur fantastique, touchant au surréalisme sans cesser de rester populaire et accessible.[réf. nécessaire]

Son œuvre compte plus d’une centaine de récits, parfois réunis en intégrale et publié en Italie et en Espagne, ainsi qu’en Amérique du Sud où il fait figure de dieu vivant.

Aujourd'hui, il vit à Buenos Aires avec sa femme et ses quatre enfants.

Parcours et collaborations[modifier | modifier le code]

Il a travaillé en tant qu'assistant de Chiche Medrano, pour l'éditeur argentin Ediciones Récord ; sa première œuvre signée a paru dans le magazine Pif Pif en 1976. En 1982, il a commencé à publier pour le magazine pour enfants Anteojito des histoires fantastiques surréaliste sur la mythologie. À partir de la fin des années 1970, Alcatena collabore également avec les éditeurs de bandes dessinées américains, dont DC Thomson.

Les œuvres en langue anglaise d'Alcatena comprennent plusieurs participations à magazines historiques et la série de science-fiction Starblazer. Dans les années 1980, ses travaux sont également parus dans les revues argentines Skorpio et Nippur ainsi que pour la revue enfantine Anteojito : parmi lesquels il publia El Mago, écrit par Ricardo Barreiro, et Merlin, écrit par Robin Wood, ainsi que de nombreuses séries et récits uniques écrits par Eduardo Mazzitelli, écrivain, avec qui il a collaboré de nombreuses fois au cours de sa carrière. Nombre de ces collaborations ont été publiées directement en italien par les magazines Lanciostory et Skorpio d’Eur Editoriale, mais aussi en anglais ou en français.

Après avoir dessiné pour DC Comics et publié chaque année dans Adventures of Superman (1987) et la mini-série Hawkworld (1989), il travailla de nouveau pour DC et d'autres éditeurs américains de bandes dessinées, notamment Marvel et Dark Horse. Parmi plusieurs titres, il a illustré des numéros de Batman: Legends of the Dark Knight, Adventures of Superman, Conan the Savage, Green Lantern, The Flash et Predator vs. Judge Dredd vs. Aliens: Incubus and Other Stories.

Depuis les années 1990, il travaille essentiellement pour le marché américain chez DC Comics, Marvel ou Dark Horse et on le retrouve sur des titres comme Batman, Conan the barbarian, Fantastic Four, Green Lantern ou The Flash...

Publications[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

  • Revue Antares, 1983 (collectif)
  • Les carnets secrets de Marco Polo - Albin Michel - 2000 - (ISBN 2-226-11483-1)
  • Corpus Hermeticum - Tome 4 -Les Aigles du Crépuscule (avec Milkis) - Soleil - 2008 - (ISBN 978-2-302-00336-1)
  • Barlovento[1] (avec Eduardo Mazzitelli) - Warum - 2019 - (ISBN 9782365353434)
  • Chroniques Amérindiennes[2] (avec Gustavo Schimpp) - iLatina - 2020
  • Rakshassas[3] (avec Eduardo Mazzitelli) - iLatina - 2021

Argentine[modifier | modifier le code]

  • El Mundo Subterráneo
  • Los Viajes de Faustus
  • Pesadillas (Ediciones Record)
  • Skorpio #134 (La Fortaleza Olvidada) (1987); #141-144 (La Fortaleza Móvil) (1987–88) (avec Barreiro) (Ediciones Record)
  • Ulrik El Negro

DC[modifier | modifier le code]

Marvel[modifier | modifier le code]

Autres éditeurs[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barlovento », sur warum.fr (consulté le 14 février 2021)
  2. (es) « iLatina Éditions maison d’édition - Bandee Dessinée latino-américain », sur Editions Ilatina (consulté le 14 février 2021)
  3. Philippe MAGNERON, « Rakshassas - BD, informations, cotes », sur www.bedetheque.com (consulté le 14 février 2021)
  4. « GCD :: Issue :: Weird War Tales », sur www.comics.org (consulté le 14 février 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]