Enregistreur à fil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un enregistreur à fil Webster-Chicago de 1951.
Un enregistreur à fil Peirce 55-B de 1945.

Un enregistreur à fil ou magnétophone à fil est un appareil servant à enregistrer des sons sur un fil en acier ou en acier inoxydable[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier enregistreur à fil était le télégraphone de Valdemar Poulsen inventé en 1898.

Des enregistreurs à fil pour la dictée et l’enregistrement d’appels téléphoniques étaient ensuite fabriqués par de nombreuses compagnies (principalement American Telegraphone Company) pendant les années 1920 et 1930, mais pendant cette période les enregistreurs de marque Dictaphone et Ediphone — utilisant encore des cylindres de cire — restaient largement utilisés.

La brève apogée de l’enregistrement à fil dura de 1946 à 1954. Il en résulta de nombreuses améliorations techniques et le développement de modèles bon marché par Brush Development Company (en) et Armour Research Foundation de l’IIT[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Morton (1998) (journal article)
  2. http://server.idemdito.org/electro/histo/sonofil.htm
  3. Morton (1998) (journal article), p. 213.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :