Enquête Ménages Déplacements

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une Enquête Ménages Déplacements (EMD) est destinée à renseigner les pouvoirs publics sur les pratiques de déplacements des habitants. Elles sont réalisées selon les méthodologies dites « standard Certu ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Enquêtes Ménages Déplacements (EMD) classiques reposent sur l'enquête en face en face de ménages entiers. Dans les années 2000, le CERTU a adapté cette méthode pour qu'elle soit applicable sur le territoire d'une ville moyenne, à un coût raisonnable. Ce sont les Enquête Déplacements Villes Moyennes (EDVM). Dans ce cas, le questionnaire est allégé et l'enquête est réalisée par téléphone. Enfin, lorsque les pouvoirs publics souhaitent couvrir un périmètre très large, il est possible de mettre en œuvre une Enquête Déplacements Grand Territoire (EDGT) qui combine l'EMD classique à une enquête par téléphone dans les territoires périurbains[1].

Utilisation du GPS[modifier | modifier le code]

Territoires couverts[modifier | modifier le code]

Ville Millésime Autres millésimes Type de la dernière EMD Périmètre et population couverte Nombre de personnes enquêtées Période d'enquête Budget (HT) Spécificités
Bordeaux 2009 1978, 1990, 1998 96 communes (périmètre du SCoT approuvé en 2000), 881 000 habitants[2] 6011 ménages, 12 612 personnes novembre 2008 - mai 2009 <vide> Pour l'EMD 1978 : 34 communes (CUB), 4806 ménages, 11691 personnes[3]
Chambéry 2007 163 communes[4] 5900 personnes
Grenoble 2010 1973, 1978, 1984, 1992, 2002 800000 habitants, 354 communes (département de l'Isère sauf nord du département)[5] 7600 ménages novembre 2009 - avril 2010 1,8 million d'euros <vide>
Lyon 2015 1995, 2006 Enquête Déplacements Grand Territoire 569 communes, 2,3 millions d'habitants[6] 28200 personnes[7] 7 octobre 2014 au 7 avril 2015 2,5 millions d'Euros
Montpellier 2014 1985, 1997*, 2004 Enquête Globale Déplacements (EGD) avec : EDGT fàf, EDGT tél et EDVM département de l'Hérault, 1,045 million d'habitants[8] 11000 foyers enquêtés 15 octobre 2013 au 15 avril 2014 2,11 millions d'Euros Disponnible en Open Data [9]
Nîmes 2015 56 communes[10] 2550 ménages, 5300 personnes 4 novembre 2014 au 7 mars 2015
Toulouse 2013 1978, 1990, 1996, 2004 179 communes, 1,1 million d'habitants[11] 6700 ménages, 13000 personnes octobre 2012 à avril 2013 1,3 million d'euros <vide>

* À noter qu'en 1997, le SMTU de Montpellier a réalisé durant l'hiver 1996 - 1997 une enquête Mobilité sur le périmètre du District de l'époque, avec 2832 ménages interrogés. Toutefois, cette enquête ne semble pas répondre au standard EMD CERTU.

Contenu[modifier | modifier le code]

Le questionnaire «standard Certu» comprend une fiche MÉNAGE, une fiche PERSONNE, une fiche DÉPLACEMENTS et une fiche OPINION[12].

Les données d'une EMD sont renseignées en général via 5 tables de données décrivant les 5 "objets" suivants :

  • Les ménages enquêtés ;
  • les personnes de chaque ménage ;
  • détail des déplacements de chaque personne ;
  • la décomposition des déplacements en trajets ;
  • l'enquête d'opinion réalisée auprès des sondés.

Ces données d'enquête brutes font l'objet d'une exploitation standard : des fiches synthétiques sont générées pour disposer des principaux indicateurs de déplacements ... déjà agrégés. Pour passer des valeurs de l'échantillon de l'enquête aux chiffres représentatifs pour le territoire enquêté, il est utilisé un coefficient de redressement par ménage.

Applications[modifier | modifier le code]

Diagnostic de territoire[modifier | modifier le code]

L'EMD est utilisée largement dans les diagnostics de territoire possédant un volet déplacements. Cette enquête est ainsi souvent la pierre angulaire de l'état des lieux pour les Plans de Déplacements Urbains (PDU).

Diagnostic Énergie Émissions des Mobilités (DEEM)[modifier | modifier le code]

Modèle de déplacements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]