Enora Latuillière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Enora Latuillière
Image illustrative de l’article Enora Latuillière
Enora Latuillière en 2017.
Contexte général
Sport Biathlon (jusqu'en 2019) et ski de fond (depuis 2019)
Période active 2011-
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Enora Latuillière
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Nationalité France
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Chamonix
Taille 1,65 m
Poids de forme 58 kg
Partenaire Antonin Guigonnat
Club Emhm Chamonix (armée)
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde de biathlon 0 1 0

Enora Latuillière, née le à Chamonix, est une biathlète française, qui s'est reconvertie en tant que fondeuse en 2019. Elle est membre du club de l'armée à Chamonix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Enora Latuillère participe aux Championnats du monde junior en 2011 à Nové Město na Moravě. Elle se classe 46e de l'individuel, 10e du sprint, 23e de la poursuite et 13e du relais. Quelques semaines plus tard, elle remporte deux médailles d'argent aux Championnats d'Europe, l'une sur l'individuel junior et l'autre sur le relais mixte[1]. Deux ans plus tard aux Mondiaux junior d'Obertilliach, elle se classe 20e de l'individuel, 7e du sprint, 5e de la poursuite et 7e du relais.

Enora Latuillère fait ses débuts en Coupe du monde lors de la première étape de la saison 2014-2015 à Östersund. Elle obtient la treizième place de l'individuel et la dixième place en sprint malgré deux fautes au tir[2]. Elle monte sur son premier podium en relais au mois de février à Oslo.

Aux Championnats du monde 2015, pour sa première sélection, elle obtient la médaille d'argent sur le relais avec Anaïs Bescond, Justine Braisaz et Marie Dorin Habert. En fin de saison, elle est désignée débutante de l'année par l'Union internationale de biathlon[3].

Après une saison presque blanche où elle dispute seulement trois épreuves internationales (toutes en Coupe du monde), elle signe son retour lors de la saison 2016-2017 en marquant de nouveau des points en Coupe du monde et en remportant sa première victoire en IBU Cup, un sprint à Otepää, devant Julia Simon[4].

Elle passe l'intégralité de la saison 2017-2018 sur le circuit de l'IBU Cup, où elle gagne notamment un relais mixte à Lenzerheide et monte sur le podium à Martello en sprint. Lors de l'hiver 2018-2019, elle fait son retour au plus haut niveau à Pokljuka et participe à trois étapes de Coupe du monde, sans toutefois parvenir à entrer dans les points. Ce manque de résultats la contraint de terminer la saison en IBU Cup.

En 2019, Enora Latuillière décide de tourner la page du biathlon et de passer dans un autre sport, le ski de fond. Elle fait ainsi ses débuts dans la Coupe OPA, où elle monte sur son premier podium au mois de décembre à St Ullrich (3e du sprint). Deux jours plus tard, elle est au départ de sa première manche dans la Coupe du monde de ski de fond à l'occasion du sprint libre de Planica. Elle passe la barre des qualifications, pour finalement se classer 28e et glaner ses premiers points.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la compagne du biathlète de l'équipe de France, Antonin Guigonnat[5].

Palmarès en biathlon[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Mondiaux 2015
Drapeau : Finlande Kontiolahti
43e Médaille d'argent, monde

Légende :

  • — : épreuve non disputée par la biathlète.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 27e en 2015.
  • Meilleur résultat individuel : 10e.
  • 2 podiums en relais : 1 deuxième place et 1 troisième place.

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Saison Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass start
2014-2015 27e 35e 18e 28e 42e
2015-2016 nc nc nc
2016-2017 89e 84e 68e
2018-2019 nc nc nc

IBU Cup[modifier | modifier le code]

  • 6e du classement général en 2017.
  • 3 podiums individuels, dont 1 victoire : sprint de Otepää en 2017.
  • 4 podiums en relais mixte, dont 1 victoire.

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Tchéquie Nove Mesto 2011 Drapeau : Autriche Obertilliach 2013
Individuel 46e 20e
Sprint 10e 7e
Poursuite 23e 5e
Relais 13e 7e

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Ridnaun-Val Ridanna 2011
    • Médaille d'argent, Europe Médaille d'argent de l'individuel junior.
    • Médaille d'argent, Europe Médaille d'argent du relais mixte.

Palmarès en ski de fond[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 115e en 2020.
  • Meilleur résultat individuel : 28e.

Classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Différents classements en coupe du monde
Saison / Épreuve Général Distance Sprint
Class. Points Class. Points Class. Points
2020 115e 3 - - 83e 3

Coupe OPA[modifier | modifier le code]

  • 2 podiums.

Championnats de France[modifier | modifier le code]

  • Championne de la mass-start en style libre en 2021[6].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :