Aller au contenu

Enner Valencia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Enner Valencia
Image illustrative de l’article Enner Valencia
Valencia à l'échauffement avec West Ham en 2014.
Situation actuelle
Équipe SC Internacional
Numéro 13
Biographie
Nom Enner Remberto Valencia Lastra
Nationalité Équatorien
Naissance (34 ans)
San Lorenzo (es) (Équateur)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 2010-
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2005-2008 Caribe Junior
2008-2010 CS Emelec
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2013 CS Emelec 171 (33)
2013-2014 CF Pachuca 024 (18)
2014-2017 West Ham United 068 (10)
2016-2017 Everton FC 023 0(3)
2017-2020 Tigres UANL 118 (34)
2020-2023 Fenerbahçe SK 116 (59)
2023- SC Internacional 013 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012- Équateur 089 (41)
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour :

Enner Valencia, né le à San Lorenzo (es) (Équateur), est un footballeur international équatorien qui évolue au poste d'attaquant au SC Internacional.

Avec 40 réalisations, Enner Valencia est le meilleur buteur de l'histoire de la sélection équatorienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Début de carrière en Amérique latine (2010-2014)[modifier | modifier le code]

Issu d'un milieu extrêmement modeste[1], Enner Valencia découvre le football au sein du club de Caribe Junior, où est notamment passé Antonio Valencia avant lui[2]. Il rejoint ensuite le CS Emelec, situé à Guayaquil, à l'âge de 19 ans. Il y commence sa carrière professionnelle en 2010, où son entraîneur Jorge Sampaoli le lance en Copa Libertadores[3] face au Newell's Old Boys. Il devient par la suite un titulaire indiscutable au sein de son club, et termine notamment meilleur buteur de la Copa Sudamericana 2013 avec cinq réalisations[4] et remporte le championnat équatorien lors de cette même année[5].

Après cette saison réussie, il quitte son club formateur et s'engage avec le club mexicain du CF Pachuca[6]. Il s'adapte rapidement à son nouveau championnat et marque son premier but lors de sa troisième apparition face au Club Tijuana[7]. Il enchaîne alors les bonnes prestations avec Pachuca, et termine la saison avec dix-huit buts en vingt-quatre matchs. Le club termine vice-champion du Mexique, après une double confrontation perdue face au Club León où Valencia inscrit un doublé lors du match aller[8]. Il part ensuite à la Coupe du monde à l'été 2014 et où brille avec sa sélection, ce qui attire plusieurs clubs européens comme le FC Séville ou West Ham[9].

Premier passage en Europe avec West Ham et Everton (2014-2017)[modifier | modifier le code]

Le 17 juillet 2014, le club londonien de West Ham, entraîné par Sam Allardyce, annonce la signature d'Enner Valencia[10],[11]. Il devient alors la plus grosse vente de l'histoire du CF Pachuca[12], qui reçoit environ 14 millions d'euros pour ce transfert. Sa première saison est encourageante, il est souvent titulaire au sein de l'attaque des Hammers, où il joue notamment aux côtés d'Andy Carroll, Diafra Sakho ou Carlton Cole. Il marque son premier but en Premier League contre Hull City lors de la 4e journée[13]. Il inscrit cinq buts lors de la sa première saison en Europe où West Ham termine douzième du championnat, mais se qualifie pour la Ligue Europa grâce au classement du fair-play[14].

Valencia célébrant un but avec West Ham face à Manchester City en 2016.

La saison suivante, son nouvel entraîneur, Slaven Bilić, le titularise pour le premier match de la saison, en barrages de Ligue Europa face à l'Astra Giurgiu. Il marque alors son premier but en coupe d'Europe sur une passe décisive de son nouveau coéquipier Dimitri Payet, mais se blesse gravement avant la mi-temps[15]. Indisponible durant trois mois, il fait son retour fin octobre mais ne marquera qu'en janvier lorsqu'il signe un doublé face à l'AFC Bournemouth. Deux semaines plus tard, il signe un nouveau doublé face à Manchester City. Cependant, il ne marquera plus avec West Ham jusqu'à la fin de la saison, et son club décide de le prêter à l'Everton FC au début de l'été suivant, avec une option d'achat fixée à environ 17,5 millions d'euros[16].

Il joue 23 matchs avec son nouveau club et y inscrit trois buts, ce qui ne convainc pas Everton de lever l'option d'achat[17].

Retour au Mexique chez les Tigres (2017-2020)[modifier | modifier le code]

Le 13 juillet 2017, le club londonien de West Ham cède son attaquant au club mexicain des Tigres UANL[18]. Il retrouve rapidement ses sensations de buteur dès son premier match avec son nouveau club, en inscrivant un triplé face au Club Puebla en ouverture du championnat[19]. Il se classe à la troisième place du classement des meilleurs buteurs du tournoi d'ouverture avec neuf buts[20]. Il inscrit notamment une panenka lors de la finale aller du tournoi d'ouverture face au rival du CF Monterrey[21]. Les Tigres, vainqueurs sur l'ensemble des deux matchs, permettent à Enner Valencia de gagner son premier titre en dehors de son pays natal[22]. Le club échoue toutefois en quarts de finale du tournoi de clôture face au Santos Laguna.

La saison suivante, il se distingue en terminant meilleur buteur de la Ligue des champions de la CONCACAF 2019[23] où son club atteint la finale, qu'il perd face au CF Monterrey[24]. Les Tigres remportent toutefois le tournoi de clôture 2019, mais Valencia est moins efficace qu'en coupe continentale et termine la saison avec cinq buts inscrits en championnat.

Auteur de deux bonnes premières saisons avec son nouveau club, la dernière s'avère plus compliquée. Valencia, qui joue la plupart des rencontres avec son équipe, ne marque que deux buts sur l'ensemble de la saison. En fin de contrat, le club de Monterrey lui propose une prolongation d'un an, mais Valencia la refuse[25]. Des rumeurs font état d'un intérêt de clubs du championnat de Turquie[26].

Départ en Turquie au Fenerbahçe (2020-2023)[modifier | modifier le code]

Le 29 août 2020, Enner Valencia fait son retour en Europe en s'engageant avec le club stambouliote du Fenerbahçe SK[27]. Il s'illustre rapidement en signant une passe décisive pour José Sosa, offrant la victoire à son équipe dans les dernières minutes du match de la première journée de championnat face au Çaykur Rizespor[28]. Ensuite touché par le coronavirus[29] et une blessure musculaire, il termine tout de même la saison en trombe et pointe à treize buts et cinq passes décisives pour sa première année en Turquie.

Le club ayant terminé à la troisième place du championnat, la saison 2021-2022 voit Enner Valencia retrouver la Ligue Europa. En barrage retour de cette compétition, il marque un triplé face à l'HJK Helsinki[30], permettant à son club de se qualifier pour la phase de groupes. Il marque un doublé lors du troisième match de cette phase face au Royal Antwerp. Blessé lors des trois derniers matchs de la phase de poules, son club ne parvient pas à se qualifier pour les seizièmes de finale et est reversé en Ligue Europa Conférence. En championnat, le club de Fenerbahçe termine deuxième derrière Trabzonspor[31], durant lequel Valencia a inscrit sept buts.

La saison 2022-2023, marquée par la tenue de la Coupe du monde en novembre, voit l'équatorien inscrire trois doublés lors des trois premières journées du championnat. Il marque treize buts en douze matchs de SüperLig[32] et deux en Ligue Europa, au moment où la longue trêve internationale liée au Mondial débute.

Départ au Brésil au SC Internacional (2023-)[modifier | modifier le code]

Le 13 juin 2023, Enner Valencia quitte la Turquie après 3 saisons au Fenerbahçe et s'engage librement au SC Internacional.

Équipe nationale (2012-)[modifier | modifier le code]

Enner Valencia est convoqué pour la première fois par le sélectionneur national Reinaldo Rueda pour un match amical face au Honduras le . Il entre à la 81e minute à la place de Jefferson Montero (victoire 2-0). Le contre le Honduras, il marque son premier but en sélection (2-2)[33].

En juin 2014, le sélectionneur Reinaldo Rueda annonce qu'Enner est retenu dans la liste des vingt-trois joueurs pour jouer la Coupe du monde 2014 au Brésil. Dès la rencontre inaugurale avec sa sélection, il s'illustre en inscrivant le premier but du match contre la Suisse (victoire 2-1 de la Suisse)[34]. Dans le deuxième match de l'Équateur, Valencia marque les deux buts permettant de se défaire du Honduras (2-1) et est élu homme du match[35]. Ses trois buts sont les seuls inscrits par sa sélection lors du Mondial brésilien, que l'Équateur quitte dès le premier tour après un match nul et vierge face à la France[36].

Valencia inscrivant un pénalty avec l'Équateur face au Pérou en éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

En novembre 2019, Valencia réalise un doublé contre Trinité-et-Tobago en amical et devient le co-meilleur buteur de l'histoire de la sélection avec 31 buts à égalité avec Agustín Delgado[37],[38]. S'ensuit une longue période de disette avec sa sélection durant près de deux ans. Il devient toutefois le seul recordman de buts de l'Équateur en octobre 2021 en inscrivant un doublé face à la Bolivie[39] en match de qualification pour la Coupe du monde au Qatar. Il marque à nouveau face au Venezuela et l'Argentine, et son équipe termine troisième des éliminatoires se qualifiant ainsi pour le Mondial 2022[40].

Le , il est convoqué par Gustavo Alfaro pour la Coupe du monde 2022 au Qatar[41]. Lors du match d'ouverture contre le pays hôte, il inscrit un doublé grâce à un penalty et un coup de tête décroisé[42]. Il récidive lors du match suivant face aux Pays-Bas en inscrivant le but égalisateur à bout portant, ce qui permet à l'Équateur de prendre le point du match nul mais il sort toutefois sur civière[43]. En ballotage favorable avant le dernier match de la phase de poules, l'Équateur est battu par le Sénégal et termine troisième de son groupe, ne se qualifiant pas pour les huitièmes de finale[44].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Enner Valencia au
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
2010 Drapeau de l'Équateur CS Emelec Serie A 25 1 - - CL+CS 7+4 0+1 36 2
2011 Drapeau de l'Équateur CS Emelec Serie A 30 9 - - CL+CS 4+1 0 35 9
2012 Drapeau de l'Équateur CS Emelec Serie A 40 13 - - CL+CS 8+6 0 54 13
2013 Drapeau de l'Équateur CS Emelec Serie A 35 4 - - CL+CS 7+4 0+5 46 9
Sous-total 130 27 - - - 41 6 171 33
2013-2014 Drapeau du Mexique CF Pachuca Liga MX 23 18 1 0 - - - 24 18
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre West Ham United Premier League 32 4 5 1 - - - 37 5
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre West Ham United Premier League 19 4 4 0 C3 1 1 24 5
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre West Ham United Premier League 3 0 - - C3 4 0 7 0
Sous-total 54 8 9 1 - 5 1 68 10
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Everton FC (prêt) Premier League 21 3 2 0 - - - 23 3
2017-2018 Drapeau du Mexique Tigres UANL Liga MX 37 15 1 0 LCC 3 2 41 17
2018-2019 Drapeau du Mexique Tigres UANL Liga MX 31 5 6 3 CC+LCC 1+8 0+7 46 15
2019-2020 Drapeau du Mexique Tigres UANL Liga MX 29 1 - - LCC 2 1 31 2
Sous-total 97 21 7 3 - 14 10 118 34
2020-2021 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK Süper Lig 34 12 1 1 - - - 35 13
2021-2022 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK Süper Lig 25 7 2 1 C3+C4 4+2 5+0 33 13
2022-2023 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK Süper Lig 12 13 - - C1+C3 2+8 0+2 22 15
Sous-total 71 32 3 2 - 16 7 90 41
2023-2024 Drapeau du Brésil SC Internacional Série A 8 0 - - CL 4 4 12 4
Total sur la carrière 404 109 22 6 - 76 28 502 143

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Enner Valencia au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires CDM Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2011-2012 Drapeau de l'Équateur Équateur - - - - - - - 1 0 0 1 0 0
2013-2014 Coupe du monde 2014 3 3 0 3 0 0 6 4 1 12 7 1
2014-2015 Copa América 2015 3 2 0 - - - 6 4 1 9 6 1
2015-2016 Copa América Centenario 4 2 2 2 1 0 1 0 0 7 3 2
2016-2017 - - - - 7 3 2 2 1 0 9 4 2
2017-2018 - - - - 3 1 0 - - - 3 1 0
2018-2019 Copa América 2019 3 1 0 - - - 7 7 1 10 8 1
2019-2020 - - - - - - - 3 2 0 3 2 0
2020-2021 Copa América 2021 4 0 1 3 0 1 - - - 7 0 2
2021-2022 - - - - 9 4 0 2 0 0 11 4 0
2022-2023 Coupe du monde 2022 3 3 0 - - - 4 2 0 7 5 0
2023-2024 Copa América 2024 3 0 0 4 0 0 3 1 0 10 1 0
Total sur la carrière 23 11 3 31 9 3 35 21 3 89 41 9

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les résultats de tous les buts inscrits par Enner Valencia avec l'équipe d'Équateur.


Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]


Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Enner Valencia, le “Superman” », sur www.dna.fr (consulté le )
  2. (es) « Caribe Junior, la puerta de ingreso al fútbol para Antonio Valencia », sur El Universo, (consulté le )
  3. « Enner Valencia se consolidó en Emelec en la era Sampaoli », sur Bendito Futbol (consulté le )
  4. (es) EFE, « Enner Valencia, goleador de la Copa Sudamericana 2013 », sur El Universo, (consulté le )
  5. (es) « Emelec se corona campeón | La República EC », (consulté le )
  6. (es) mifutbolecuador, « Pachuca anuncia que está por fichar a Enner Valencia », sur El blog de mi fútbol Ecuatoriano, (consulté le )
  7. (es-MX) « Pachuca vence a Tijuana 2-1 », sur El Informador :: Noticias de Jalisco, México, Deportes & Entretenimiento (consulté le )
  8. (es) El Telégrafo, « El Pachuca se impone a León con 2 goles de Enner Valencia (VIDEO) », sur El Telégrafo, (consulté le )
  9. (es) « Otra oferta para Enner Valencia », sur Fichajes.net (consulté le )
  10. « Pachuca certifica el traspaso de Valencia al West Ham », sur Bendito Futbol (consulté le )
  11. « Officiel : Enner Valencia à West Ham », sur SOFOOT.com (consulté le )
  12. (en) « Enner Valencia, la venta más cara en la historia del Pachuca y una de las mayores de Liga MX », sur Futbol Total: Un juego auténtico lleno de nobleza y emoción., (consulté le )
  13. (en) « On This Day: Enner Valencia's Hull City rocket shot | West Ham United F.C. », sur www.whufc.com (consulté le )
  14. (en) « West Ham on course for Europa League after England receives fair play place », sur the Guardian, (consulté le )
  15. (en) « Valencia clarifies West Ham criticism of injury treatment », sur beIN SPORTS (consulté le )
  16. (en-GB) « Everton sign West Ham's Valencia », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. (en) evertonchris, « Everton won’t exercise option to buy Enner Valencia », sur Royal Blue Mersey, (consulté le )
  18. Press Association, « West Ham forward Enner Valencia signs for Mexican side Tigres », sur Mail Online, (consulté le )
  19. (en) Sam Inkersole, « Former West Ham and Everton striker Valencia bags hat trick on Tigres debut », sur Football.London, (consulté le )
  20. (es-MX) « Mauro Boselli y Avilés Hurtado, campeones de goleo en el Apertura 2017 », sur MARCA Claro México, (consulté le )
  21. « VIDEO: ¡A lo panenka! Enner Valencia empata de penal | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le )
  22. (es-MX) « Tigres, campeón del Apertura 2017 tras remontar en cinco minutos a Monterrey », sur MARCA Claro México, (consulté le )
  23. (es) « CONCACAF Champions League 2019 - Máximos goleadores », sur livefutbol.com (consulté le )
  24. (es) « CONCACAF Champions League 2019 - Final », sur livefutbol.com (consulté le )
  25. (es-MX) « Enner Valencia, sin renovar con Tigres a 2 semanas de acabar contrato », sur Mediotiempo (consulté le )
  26. « Énner Valencia interesa al Galatasaray, según la prensa de Turquía », sur Bendito Futbol (consulté le )
  27. « Football: Fenerbahce sign Ecuadorian forward Valencia », sur www.aa.com.tr (consulté le )
  28. (tr) beIN SPORTS, « ÖZET Çaykur Rizespor Fenerbahçe 1 2 », sur beinsports.com.tr (consulté le )
  29. « Foot - EQU - Coronavirus - Enner Valencia, Alan Franco et Diego Palacios (Équateur) testés positifs au Covid-19 », sur fr.news.yahoo.com (consulté le )
  30. UEFA.com, « HJK-Fenerbahçe | UEFA Europa League 2021/22 », sur UEFA.com (consulté le )
  31. « Turquie: les célébrations dingues après le titre de Trabzonspor », sur RMC SPORT (consulté le )
  32. (en-US) Onur Koçhan, « Fenerbahçe's goal machine in 4th place above Europe's elite », sur Daily Sabah, (consulté le )
  33. (es) David Paredes, « El delantero Énner Valencia recordó su primer gol con la Selección », sur El Comercio, (consulté le )
  34. « Gol de Enner Valencia (0-1) en el Suiza-Ecuador », sur MARCA.com, (consulté le )
  35. « Mundial: Ecuador renace ante Honduras con doblete de Enner Valencia », sur MARCA.com, (consulté le )
  36. (es) « Ecuador empató 0-0 ante Francia y se despidió del Mundial de Brasil 2014 », sur El Universo, (consulté le )
  37. (es) « Ecuador goleó a Trinidad y Tobago y Enner Valencia igualó al 'Tin' Delgado », sur elcomercio.com,
  38. (es) « Enner Valencia se luce con doblete en victoria de Ecuador », sur mty.telediario.mx,
  39. (es-MX) « Enner Valencia, máximo goleador histórico de la Selección ecuatoriana », sur Primicias (consulté le )
  40. (es-MX) « ¡Histórico! Ecuador clasifica a la Copa del Mundo de Catar 2022 », sur Primicias (consulté le )
  41. « La liste de l'Équateur pour le Mondial dévoilée, Enner Valencia et Jackson Porozo sélectionnés », L'équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  42. « Match Qatar-Équateur coupe du monde 2022 Google. Com », sur Google. Com
  43. « Coupe du monde 2022: l'inquiétude de l'Equateur pour Enner Valencia, sorti sur civière face aux Pays-Bas », sur RMC SPORT (consulté le )
  44. « Equateur - Sénégal : les Lions se qualifient pour les huitièmes de finale », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]