Enlèvement de l'Église

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'enlèvement représenté par Jan Luyken

L'enlèvement de l’Église (ou ravissement) est un événement qui figure dans l'eschatologie du christianisme évangélique , selon leur interprétation de certains passages du livre de l'Apocalypse.

Doctrine[modifier | modifier le code]

Parmi les passages bibliques cités pour soutenir cette idée, on note d'abord 1 Thessaloniciens 4, 13-18, dans lequel Paul de Tarse cite la « parole du Seigneur » sur le retour de Jésus pour rassembler ses saints[1],[2],[3]:

« Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. »


La première épître aux corinthiens ch15, v. 50 - 53, est un complément du cas précédent.

« Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. »


Il y a aussi ces extraits de Matthieu, 24, 39 (et Luc 17, versets 33 et suivants) qui sont explicites :

« Il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé; de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée (...) » (Matthieu)
« Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera. Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée; de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée (...) »

Critique[modifier | modifier le code]

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (les Mormons) s’oppose à cette doctrine. Ils considèrent que l’enlèvement aura bien lieu mais seulement après l’avènement (le retour) de Jésus-Christ sur la terre, après les 7 années de tribulations.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Craig A. Blaising, Douglas J. Moo, Three Views on the Rapture: Pretribulation, Prewrath, or Posttribulation, Zondervan Academic, USA, 2018, p. 11
  2. Abel Boyer, The Royal dictionary, english and french, and french and english, W. Innys, (lire en ligne), p. 468
  3. Timothy Larsen, Daniel J. Treier, The Cambridge Companion to Evangelical Theology, Cambridge University Press, UK, 2007, p. 150

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]