Enfant 44

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le roman de Tom Rob Smith. Pour le film, voir Enfant 44 (film).
Enfant 44
Auteur Tom Rob Smith
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Version originale
Langue anglais
Titre Child 44
Éditeur Simon & Schuster
Lieu de parution Londres
Date de parution 2008
ISBN 1-84737-126-4
Version française
Traducteur France Camus-Pichon
Éditeur Belfond
Date de parution 2009
Nombre de pages 398
ISBN 978-2714444387
Chronologie

Enfant 44 (Child 44) est le premier roman de l'écrivain britannique Tom Rob Smith, publié en 2008.

Premier tome d'une trilogie, le roman est suivi par Kolyma (The Secret Speech, 2009) et Agent 6 (2011). Se déroulant dans l'Union soviétique de Staline, les romans ont pour héros Leo Demidov, un agent du MGB.

Le livre est adapté au cinéma en 2015.

Résumé[modifier | modifier le code]

Union soviétique, 1953. Leo Demidov est un brillant et prometteur agent du MGB, la police secrète de Moscou. Après une enquête qui a mal tourné, il est disgracié et finalement muté. Il décide ensuite d'enquêter sur une série de meurtres d'enfants. Les participants à l'enquête sont exécutés tour à tour, car « il n'y a pas de meurtre au paradis », ce qui signifie que l'union soviétique étant une utopie, elle ne peut produire de crime endogène. Or la révélation de crimes par l'enquête, de même que la création d'une brigade criminelle dans la dernière scène après la mort de Staline, révèle la nature irréaliste de l'utopie.

Forme et développement[modifier | modifier le code]

Le roman est basé sur les crimes d'Andreï Tchikatilo, aussi connu sous le nom de « monstre de Rostov », condamné et exécuté pour 52 meurtres en Union soviétique. En plus de mettre en lumière la criminalité de l'ère soviétique dans un État où « le crime n'existe pas », le roman explore la paranoïa de l'époque, le système éducatif russe, et le système de la police secrète.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le roman a reçu un accueil critique très positif[1],[2],[3],[4], même si quelques critiques moins unanimes viennent nuancer cet accueil[5],[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Enfant 44 (film).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Janet Maslin, « Forget It, Comrade. This Is Moscow. », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. Susanna Yager, « A crime that officially doesn't exist », The Sunday Telegraph, London,‎ (lire en ligne)
  3. Peter Guttridge, « Interview: Tom Rob Smith », The Observer, London, (consulté le 27 février 2012)
  4. Tadzio Koelb, « Churchill, Depression and a Talking Dog », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  5. Tadzio Koelb, « Review: Child 44 by Tom Rob Smith », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  6. Angus Macqueen, « Review: Child 44 by Tom Rob Smith », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « The CWA Ian Fleming Steel Dagger 2008 - Winner: Tom Rob Smith with Child 44 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Crime Writers' Association (consulté le 16 décembre 2013)
  8. (en) « Child 44 by Tom Rob Smith », Desmond Elliott Prize (consulté le 16 décembre 2013)
  9. (en) « Viewing Galaxy Book Award winners », Culture Vulture (consulté le 16 décembre 2013)
  10. (en) « Waverton Good Read » (consulté le 16 décembre 2013)
  11. (en) « 100 Books of the decade », sur richarandjudy.co.uk (consulté le 16 décembre 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]