Enez Koalen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Enez Koalen
Image illustrative de l’article Enez Koalen
Brest 2012
Gréement sloop à corne
Histoire
Architecte François Vivier
Chantier naval Yvon Clochet
Lancement 1989
Équipage
Équipage 1 marin
Caractéristiques techniques
Longueur 14,50 m
Longueur de coque 9,30 m
Maître-bau 3,40 m
Tirant d'eau 1,80 m
Déplacement 10,1 tonnes
Voilure 77 m2 au près
Propulsion 40 ch Volvo (1999)
Vitesse 7 nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 13 personnes
Carrière
Armateur Voiles & Traditions
Port d'attache Paimpol Drapeau de la France France
Protection Fondation du patrimoine maritime et fluvial (2011)

L'Enez Koalen est un sloop homardier construite à La Roche Jaune au chantier naval d'Yvon Clochet sur une demi-coque et les souvenirs de Jean Kerleau (charpentier de marine) puis un plan de l'architecte naval François Vivier[1].
Il fut restauré par Voiles & Traditions[2] qui l'arme et fait également naviguer la Nébuleuse.

Enez Koalen est classé bateau d'intérêt patrimonial (BIP) par la Fondation du patrimoine maritime et fluvial[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce navire de pêche a été conçu pour l’Association commune qui voulait une réplique d'un ancien homardier de Loguivy, petit port à l'embouchure du Trieux, face à l'île de Bréhat.
C'est une construction traditionnelle de charpenterie de marine d'un bateau non ponté, et non motorisé à l'origine. Enez Koalen a été lancé le 20 avril 1989 lors du « Défi des ports de pêche » pour l’École de Mer du Trégor.

Depuis 2004 Enez Koalen est armée par Voiles & Traditions. Il a fait l'objet d'une très belle restauration pendant l'hiver 2004-2005 par le Chantier Voiles & Traditions et bénéficie d'un entretien constant pour être homologué pour son usage commercial (NUC).

Par ses sorties en mer dans l'archipel de Bréhat et sur le Trieux, il participe aux activités touristiques de la région avec la complicité des gréements traditionnels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]