Endre Rozsda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Rozsda Endre, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Endre Rozsda, où le prénom précède le nom.
Endre Rozsda
Portrait Rozsda.jpg

Endre Rozsda en au Bateau-Lavoir.

Naissance
Décès
(à 85 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Mouvement
Œuvres réputées
  • Amour sacré, amour profane (1944)
  • Le Mouvement continuel (1969)

Endre Rozsda, né le à Mohács et mort le à Paris, est un peintre, dessinateur et photographe franco-hongrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

La maison de Rozsda à Mohács.

Endre Rozsda commence à peindre à l'école de Vilmos Aba-Novák à l'âge de 18 ans. En 1936, il présente sa première exposition solo.

En 1938, il s'installe à Paris, où il découvre le courant du surréalisme, y rencontre Picasso, Árpád Szenes, Maria Elena Vieira da Silva, Etienne Hajdu, Giacometti, Max Ernst et Françoise Gilot. Il retourne à Budapest lors de l'occupation allemande. En 1945, il est l'un des fondateurs de l'École européenne (Európai Iskola), courant d'art moderne en Hongrie.

À partir de 1948, Roszda peint en cachette puisque l'art non officiel est interdit sous le régime communiste.

Après 1956, il retourne en France où il présente plusieurs expositions. En 1961, il participe à l'exposition internationale du surréalisme à Milan. La même année, ses œuvres sont exposées à Munich et à Paris en mémoire de « l'art dégénéré ».

Endre Rozsda devient citoyen français en 1970 et s'installe au Bateau-Lavoir.

Il meurt à Paris à 85 ans.

Œuvres peintes[modifier | modifier le code]

Atelier de Rozsda au Bateau-Lavoir.
  • Amour sacré, amour profane (1944), musée des beaux-arts de Dijon
  • Enfant martyr au paradis (1958), coll. privée
  • Le Mouvement continuel (1969), musée national d'art moderne du centre Pompidou, Paris
  • Hommage à Stravinsky (1976), coll. privée
  • Figure surréaliste (1942), coll. privée
  • Figure féminine (1945), coll. privée
  • Monstre (1956), coll. privée
  • Planète (1958), coll. privée

Expositions notoires[modifier | modifier le code]

  • 1936, Budapest, galerie Tamas
  • 1957, 1963, Paris, galerie Furstenberg
  • 1970, Bruxelles, salons de l’hôtel Amigo
  • 1982, Bâle, galerie Jacqueline Schotland
  • 1998, Budapest, rétrospective de l’Œuvre peint, Grand Palais Műcsarnok
  • 1999, Budapest, XO Galéria
  • 2001, Budapest, rétrospective de l’Œuvre graphique, musée des beaux-arts
  • 2003, New-York, « A Painter’s Trajectory », université de New York
  • 2004, Rome, « Rozsda l’œil en fête », Palazzo Falconieri
  • 2004, Budapest, « Rozsda, un peintre photographe », musée hongrois de la photographie
  • 2013, Budapest, « Centenaire Rozsda », Galerie nationale hongroise

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]