Encephalartos middelburgensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Encephalartos middelburgensis
Description de l'image Encephalartos middelburgensis-IMG 9678.JPG.
Classification selon Tropicos
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Cycadidae
Ordre Cycadales
Famille Zamiaceae
Genre Encephalartos

Nom binominal

Encephalartos middelburgensis
Vorster, Robbertse & S.van der Westh., 1989 [1]

Synonymes

  • Encephalartos eugene-maraissii I.Verd. subspecies middelburgensis Lavranos & D.L.Goode

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2acd; C1 :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe I de la CITES Annexe I , Rév. du 04/02/1977

Encephalartos middelburgensis est une espèce de plantes de la famille des Zamiaceae et proche des Cycas. Originaire d'Afrique du Sud, dans la région de Mpumalanga où il pousse à une altitude de 1000 à 1 400 m. Il n'en reste à ce jour qu'une petite population, d'où l'état critique de l'espèce, en danger d'extinction.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce pousse entre les rochers, où elle en tire les conditions favorables pour la germination de ces graines en effet les rochers protège les graines de la sécheresse et des incendies de la région du Mpumalanga. Les rongeurs locaux s'occupent de leur propagation, qui les cache et les oublient entre les fentes de la masse rocheuse, de plus la roche protège aussi les jeunes plants de se faire brouter ou piétiner par la faune locale.

Un cône entier peut contenir plus de 300 graines mais très peu donneront des plantules, moins de 10 % des graines germeront favorablement.

Encephalartos middelburgensis est une espèce dioïques, c'est-à-dire que chaque pied ne porte que des fleurs soit mâles, soit femelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :