Enceliopsis nudicaulis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Asteraceae (les Composées)
Cet article est une ébauche concernant les Asteraceae (les Composées).

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Enceliopsis nudicaulis est une espèce végétale de la famille des Composées (Asteraceae).

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Détail d'une feuille d'Enceliopsis nudicaulis var. corrugata
Détail d'un capitule d'Enceliopsis nudicaulis var. nudicaulis

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Cette plante de 15 à 45 cm de haut présente une ou plusieurs tiges florales dépourvues de feuilles qui pousse(nt) à partir d'une touffe de feuilles charnues situées à la base. Les feuilles, couvertes de nombreux poils gris et courts, mesurent de 1,3 à 6,3 cm de long. Leur base fuselée rejoint un pétiole de longueur variable[1]. Leur surface est plus ou moins ondulée mais leur forme globale est ovale.

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

La floraison a lieu entre mai et août.

L'inflorescence est un grand capitule jaune de 7,5 à 10 cm de diamètre. Chaque capitule est constitué d'environ 20 fleuron ligulés entourant un large centre de nombreux fleurons tubulaires, tous enveloppés dans une petite bractée coriace[1].

Les fruits sont des akènes aplatis portant sur leurs côtés des poils qui dissimulent presque le pappus, constitué de deux soies raides, situées au sommet.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Enceliopsis nudicaulis vit dans l'ouest des États-Unis, de l'Idaho jusqu'au Nevada, à l'Utah et à l'Arizona.

Elle pousse dans les zones désertiques, parmi les buissons et broussailles.

Enceliopsis nudicaulis et l'homme[modifier | modifier le code]

Le côté décoratif de cette plante, aussi bien des feuilles que des fleurs, fait qu'elle est parfois utilisée à des fins ornementales dans les jardins des zones arides des États-Unis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) J.A. MacMahon, Deserts, New York, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, , 9e éd., 638 p. (ISBN 0-394-73139-5), p. 400


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :