Enceinte de Saint-Macaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Enceinte de Saint-Macaire
Image dans Infobox.
La porte du Thuron, objet du classement (sept. 2011)
Présentation
Type
Destination actuelle
portes de ville, soutènement
Style
Construction
Propriétaire
commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Gironde
voir sur la carte de la Gironde
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'enceinte de Saint-Macaire est un ensemble de vestiges de fortifications d'agglomération situé dans le département français de la Gironde, sur la commune de Saint-Macaire, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Les vestiges de l'enceinte sont disséminés autour du centre-ville.

Historique[modifier | modifier le code]

La ville fortifiée de Saint-Macaire est établie sur un éperon rocheux faisant face à la Garonne et la défense de la cité a nécessité une enceinte qui a été construite au XIIIe siècle. Cette enceinte a en grande partie disparu et les remparts qui subsistent jouent encore leur rôle de soutènement au sud de la cité, essentiellement sous l'église Saint-Sauveur-et-Saint-Martin, le cloître et le château de Tardes.
Subsistent également quelques portes anciennes telles la porte de Benauge (dite aussi porte de l'Horloge ou porte de Cadillac) au nord de la vieille ville, la porte du Thuron à l'est, la porte Rendesse à l'ouest.
La porte du Thuron, à l'est de la vieille ville, est classée au titre des monuments historiques par arrêté du [1].
La porte de Benauge, au nord, est inscrite par arrêté du et l'ensemble des autres éléments de l'enceinte l'ont été par arrêté du .

Gravures de Léo Drouyn

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Enceinte de Saint-Macaire », notice no PA00083776, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 25 septembre 2011.