Emmanuelle Pireyre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emmanuelle Pireyre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Emmanuelle Pireyre (née à Clermont-Ferrand en 1969) est écrivain et poète de nationalité française et lauréate du Prix Médicis 2012 pour Féerie générale[1], son quatrième livre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de commerce et de philosophie, et par ailleurs insatiable lectrice depuis l’enfance, elle écrit et publie depuis 1995. Elle fait d’abord paraître ses textes dans des revues de littérature ou de poésie comme Perpendiculaire, Nioques, ou Hiems ou encore Le Bord de l'eau. Puis en 2000, Maurice Nadeau publie Congélations et décongélations, et autres traitements appliqués aux circonstances en 2000, suivi de Mes vêtements ne sont pas des draps de lit en 2001. En 2006 paraît dans la collection Fiction & Cie du Seuil Comment faire disparaître la terre ? Elle est aussi l’auteur de plusieurs fictions radiophoniques pour France Culture, d’une pièce de théâtre sur la question écologique (Laissez-nous juste le temps de vous détruire, 2012), et fait régulièrement des lectures performées en public, formes dérivées des livres dans desquelles s’insèrent de courts sketchs vidéos.

Thématiques et formes de son œuvre[modifier | modifier le code]

Ses livres abordent avec un point de vue critique certains traits de nos vies contemporaines tels que l’omniprésence de la technique, la « femme de trente ans », la transformation des villes, la recherche du bonheur, la finance, les ronds-points théâtralisés par les services espaces verts, le baiser de cinéma, la souffrance au travail, le tourisme... Ils traitent de la confrontation des exigences intimes avec les exigences sociales.

Au point de vue formel, ces livres qui se situent à la lisière entre le champ de la poésie et celui du roman, sont des compositions mêlant récit, fiction, réflexion et structures poétiques. Prenant acte de l’importance des usages de la langue dans nos sociétés d’information et de communication, ils utilisent de manière souvent comique diverses textures de la langue écrite ou orale, savante ou familière.

Elle mène aussi une réflexion sur les formes en littérature, d’un point de vue plus théorique dans le cadre d’un cours sur la création littéraire actuelle, ainsi que dans des conférences ou articles de critique littéraire, et en particulier dans l’article « Fictions documentaires » paru dans l’ouvrage Devenirs du roman à l’initiative du collectif Inculte.

Les lectures publiques, conférences-performances dans lesquelles elle montre et commente des diaporamas d'images, photos ou vidéos, prennent en compte la situation de coprésence avec le public pour modifier la forme écrite : ces lectures ne consistent pas directement en la lecture de passages de livres, mais retravaillent quelques-uns des thèmes des livres, pour en faire des objets de plus petite taille, transportables.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Littérature/Poésie
Anthologies en traduction
  • Ecrire un livre utile, Anthologie de poésie française contemporaine bilingue français-chinois (dirigée par Jean Lewinski), Esquive-Escale-Esquille, Laureate Book, Taipei Taiwan, 2006 (ISBN 957-730-565-2)
  • Extraits, Constelación de poetas francófonas de cinco continentes (Diez siglos), Yaël Weiss et Veronica Martnez Lira, Universitad Nacional Autonoma de Mexico & Espejo di viento, 2010 (ISBN 6079145006)
Revues, collectifs
  • L'à peu près simple et le plus compliqué ou Petite lettre de présentation, revue BDL no 18, janvier 1996, Le Bord de l'eau
  • Questions sur les nus amateurs, Nioques 1.6, 1999
  • La Collection, Nouveau recueil, no 57, Champ Vallon, 2001
  • La danse est-elle dangereuse pour les jeunes filles, Nouveau Recueil, no 66, 2003
  • Kasparov sauvage, En d’étranges contrées, Anthologie Bipval, 2009
  • Collaboration avec le chorégraphe Jérôme Ferron[2], Concordan(s)e 2, L’œil d’or 2012 (ISBN 978-2-913661-50-9)
  • Pour le peuple, l’original, in Bill Collectif[3], Textes rassemblés par Daniel Foucard, Inculte Roman, 2011 (ISBN 978-2-916940-53-3)
Fictions radiophoniques
  • La danse est-elle dangereuse pour les jeunes filles ?, France Culture 2001
  • Croisière Express, France Culture 2003
  • La philosophie blindée du convoyeur de fonds, France Culture 2006
  • Kasparov sauvage, France Culture 2007
  • Foire internationale, France Culture 2011
  • Oui mais nous, comment on fait pour notre exposé ? (avec Jean-Charles Massera), 5 épisodes, France Culture, 2014.
Production de l’émission sur la postérité de Flaubert
  • Flaubert plus tard, Surpris par la nuit, en collaboration avec Olivier Bosson, France Culture 2001
Théâtre
  • Laissez-nous juste le temps de vous détruire, mise en scène Myriam Marzouki[4], création musicale Toog[5], création théâtre du Fil de l’eau, Pantin 2011, Phénix Valenciennes et Maison de la Poésie de Paris[6], 2012
Articles
  • Fictions documentaires, in Devenirs du Roman[7], collectif Éditions Naïve-Inculte, 2006.
  • Séries télévisées Derrick, la Petite mosquée dans le Prairie, The big love, in Écrivains en série[8] et[9], collectif dirigé par E.Rabu, éd. Léo Scheer 2009 (ISBN 978-2-7561-0150-7) et 2010 (ISBN 978-2-7561-0269-6)
Conférences-performances
  • Étude sur le psychobricoleur à partir d’un exemple vivant, Lecture avec diaporama, 1998
  • Une certaine confusion, Lecture avec projection de transparents, 2002
  • Croisière Express, Mardi, Lecture avec extraits sonores, 2003
  • Croisière Express, Mercredi, Lecture avec vidéos, 2004
  • Pour faire œuvre d’homme que je m’éveille, Lecture avec PowerPoint, en collaboration avec[10], 2006
  • Lynx, Lecture avec PowerPoint, 2010
Vidéo

Mes vêtements ne sont pas des draps de lit, 2000

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]