Emmanuelle Bayamack-Tam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Emmanuelle Bayamack-Tam
Emmanuelle Bayamack-Tam (2018).jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (54 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique
Distinctions

Prix Alexandre-Vialatte (2013) Prix Ouest-France (2013)

Prix du Livre Inter (2019)

Emmanuelle Bayamack-Tam, née Garino le à Marseille, est une écrivaine française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuelle Bayamack-Tam est née et a grandi à Marseille, de Francis et Christiane Garino[2]. Elle est titulaire de l'Agrégation de lettres modernes.

Elle anime avec l'association Autres et Pareils dont elle est une membre fondatrice, les éditions Contre-Pieds.

En 2018, son roman Arcadie est sélectionné pour le prix littéraire du Monde, décerné par les journalistes du quotidien[3] ainsi que pour le prix du roman Fnac[4]. Le 17 septembre, il est annoncé dans la première liste de sélection du prix Femina[5].

Le lundi 10 juin 2019, elle reçoit le prix du Livre Inter pour Arcadie[6].

En 2020, sa pièce À l'Abordage ! est mise en scène par Clément Poirée et jouée au théâtre de La Tempête.

Elle écrit également des romans noirs sous le pseudonyme de Rebecca Lighieri[7].

Les romans de Rebecca Lighieri ressemblent à ceux de la romancière Emmanuelle Bayamack-Tam. Les mondes sont les mêmes, celui de la marge, des parias, des adolescents victimes des adultes, de Marseille.

Emmanuelle Bayamack-Tam a adopté pour nom de plume le patronyme de son premier mari, avec qui elle a eu deux filles.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Prix Alexandre-Vialatte, 2013
Prix Ouest-France, 2013
Prix du Livre Inter 2019[11], 2019

Sous le pseudonyme de Rebecca Lighieri[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Lançon, « Emma Bayamack-Tam, 30 ans, publie son premier roman.S'y mêle Afrique,trahison et sensualité. », sur www.liberation.fr, (consulté le 13 décembre 2012)
  2. https://www.pressreader.com/france/var-matin-grand-toulon/20181114/281736975480817
  3. « La sélection du prix littéraire du Monde 2018 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 31 juillet 2018)
  4. « Sélection des 32 romans en lice pour le prix du roman FNAC 2018 », ActuaLitté,‎ (lire en ligne, consulté le 31 juillet 2018)
  5. « Le Femina dévoile ses premières sélections 2018 », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 19 septembre 2018)
  6. Prix du Livre Inter pour Arcadie
  7. « Emmanuelle Bayamack-Tam : Tous mes livres ont été écrits ici », Var-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 31 juillet 2018)
  8. Karine Motch, Le Matricule des Anges n°030, mars-mai 2000, « : Pauvres morts - Emmanuelle Bayamack-Tam », sur Le Matricule des Anges (consulté le 13 décembre 2012)
  9. Marta Krol, Le Matricule des Anges n°096, septembre 2008, « : Une fille du feu », sur Le Matricule des Anges (consulté le 13 décembre 2012)
  10. Gilles Chenaille, « "La princesse de." de Emmanuelle Bayamack-Tam », sur Marie Claire (consulté le 13 décembre 2012)
  11. « "Arcadie" d'Emmanuelle Bayamack-Tam remporte le Prix du Livre Inter », sur France Inter, (consulté le 10 juin 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Olivier Domerg, autre membre fondateur de l’association Autres et Pareils.

Liens externes[modifier | modifier le code]