Emmanuel de Brantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Emmanuel de Brantes
Emmanuel de Brantes au Tchad.jpg
Emmanuel de Brantes (3eme en bas) au Tchad entouré de journalistes et de membres de Care-France en 2004
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Emmanuel Laurens Marie Charles Sauvage de Brantes
Nationalité
Formation
Activités
Père
Guy de Brantes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Marina de Brantes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Pia de Brantes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Emmanuel de Brantes, né à Neuilly-sur-Seine le , est un galeriste spécialisé dans l'art urbain, journaliste et chroniqueur culturel français, associé à la jet set.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Sauvage de Brantes est le fils de Guy Sauvage de Brantes, banquier, et de Marina Boissevain, présidente de CARE France (1989-2007)[1]. Il est le neveu d'Anne-Aymone Giscard d'Estaing[2] (née Sauvage de Brantes) et l'un des descendants d'Amy Brown (1783-1876), épouse morganatique présumée de Charles-Ferdinand d'Artois, duc de Berry[3].

Diplômé en droit, en sciences politiques et en information, à l'Institut français de presse[4], il a collaboré de 1988 à 2008 à de nombreux médias (Quotidien de Paris, Radio Nova, Vogue, France 2, France 3, Point de vue, TF1, Paris Première, RFM, RMC, Les Grosses Têtes sur RTL, ...). Il est coscénariste du film Jet Set et People de Fabien Onteniente, où il tient également des petits rôles. Il a servi de modèle au personnage du jet setteur incarné par Lambert Wilson puis par Rupert Everett.

Il est l'auteur, en 2005 d'un roman à clefs, Le spectacle de la société, publié chez Fayard[5].

Il anime alors des émissions sur Radio Nova dans le domaine culturel pluridisciplinaire lorsqu'il épouse, le , Domoina Ranoro-Ramarozaka dont il est séparé depuis le 1er mars 2009 et dont il aura une fille[6]. De 2007 à 2010, ils s'occupent d'une galerie d'art parisienne, le Studio 55 : Psyckoze, C215, Jef Aérosol, Thoma Vuille (Monsieur Chat), Babou, Sun7, Tanc, Jean Faucheur, Zevs.

En 2010, il participe à l'émission Pékin Express : Duos de choc au côté d'Albert de Paname.[réf. nécessaire]

Il est membre du conseil d'administration de l'association Action Innocence[7].

Il compare pendant l'élection présidentielle française de 2012, le style des candidats à celui des Men in Black[8].

En 2012, on le voit réapparaitre à l’écran dans la campagne publicitaire pour la chaine hôtelière Novotel.

Le , il rejoint Cyril Hanouna dans son émission sur Europe 1[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]