Emmanuel Rougier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rougier.
Emmanuel Rougier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Nationalité
Activité

L'abbé Emmanuel Rougier, né le à La Chomette et mort le à Tahiti.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre en 1888, il part la même année, accompagné de Mgr Vidal, pour les îles Fidji où il devient un missionnaire très actif mais aussi très indépendant de sa hiérarchie avec laquelle il entre souvent en conflit. Il hérite d'un bagnard néo-calédonien une fortune colossale qu'il conserve à son seul bénéfice. Il achètera notamment les îles Fanning et Washington qu'il revendra pour acquérir, en 1907, l'île Christmas où il fonde une cocoteraie employant de nombreux Tahitiens.

Exclu de la société de Marie (Frères maristes) en 1909, il assume son destin d'homme d'affaires (allant jusqu'à faire du trafic d'alcool pendant la prohibition américaine) et s'installe à Tahiti d'où il gère ses affaires et devient un acteur important de la vie politique et économique de la colonie. Colon fortuné, il vit dans sa très belle propriété de Taaone à Pirae. Il s'intéresse à l'ethnographie et fut un des premiers présidents de la Société des études océaniennes. En 1925, le Père Rougier, malade, confie l'administration de l‘île Christmas à son neveu Paul-Emmanuel Rougier . En août 1932, le navigateur Fred Rebell fait escale sur l'ile lors de sa traversée en solitaire de l'océan pacifique. Il est l'hôte de Paul Rougier, «élégant français arborant une barbiche à la flamande». Paul Rougier lui fait visiter une prospère exploitation de coprah employant une centaine de travailleurs tahitiens sur plus de 500 000 cocotiers pour une production annuelle de plus de 6000 tonnes[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Beslu, L‘île Christmas et l‘abbé Rougier, Bulletin de la Société des Études Océaniennes, n° 276, Mars-Juin 1998, (voir ici)
  • Paul Boulagnon, Emmanuel Rougier - Des Isles d'Auvergne à l'Océanie, Éditions du Roure, 2002 (ISBN 2-906278-39-4) (voir ici)
  • Numa Broc, Dictionnaire des Explorateurs français du XIXe siècle, T.4, Océanie, CTHS, 2003, p. 346

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fred Rebell, Seul sur les flots, Arthaud, , 233 p. (ISBN 9782081398610), p. 161

Liens externes[modifier | modifier le code]