Emmanuel Rodocanachi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodocanachi.
Emmanuel Rodocanachi
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Famille Rodocanachi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Autres informations
Membre de
Distinctions
Prix Marcelin-Guérin (d)
Prix Halphen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Emmanuel Pierre Rodocanachi, né à Paris le 5 septembre 1859 et mort à Paris le 8 janvier 1934, est un homme de lettres et historien français, spécialiste de l'histoire de Rome et de la papauté.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses grands-parents étaient originaires de Chios.

Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1925. Il lègue à la bibliothèque de l'Institut de France 1 400 ouvrages sur l'Italie ancienne et moderne.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Cola di Rienzo, histoire de Rome de 1342 à 1354 (1888)
  • Le Saint-Siège et les juifs, le ghetto à Rome (1891). Réédition : Forni, Bologne, 1972.
  • Courtisanes et bouffons, étude de mœurs romaines au XVIe siècle (1894)
  • Les corporations ouvrières à Rome, depuis la chute de l'Empire romain (2 volumes, 1894)
  • Une protectrice de la Réforme en Italie et en France, Renée de France, duchesse de Ferrare (1896). Réédition : Slatkine, Genève, 1970.
  • Bonaparte et les îles Ioniennes, un épisode des conquêtes de la République et du premier Empire (1797-1816) (1899)
  • Élisa Napoléon (Baciocchi) en Italie (1900)
  • Les institutions communales de Rome sous la papauté, Paris, A. Picard et fils, 1901
  • Les infortunes d'une petite-fille d'Henri IV : Marguerite d'Orléans, grande-duchesse de Toscane (1645-1721) (1902)
  • Le Capitole romain antique et moderne : la citadelle, les temples, le palais sénatorial, le palais des conservateurs, le musée (1904)
  • La femme italienne à l'époque de la Renaissance. Sa vie privée et mondaine. Son influence sociale (1907)
  • Boccace, poète, conteur, moraliste, homme politique (1908)
  • Le Château Saint-Ange : travaux de défense, appartements des papes, sièges, prisonniers, exécutions, le trésor (1909)
  • Catalogue de la bibliothèque de M. E. Rodocanachi (1909)
  • La Première Renaissance. Rome au temps de Jules II et de Léon X : la cour pontificale, les artistes et les gens de lettres, la ville et le peuple, le sac de Rome, en 1527 (1912)
  • Études et fantaisies historiques (2 volumes, 1912-1919. I : Pie VII à Paris. L'origine du nom de Napoléon. Une Phèdre italienne. Une courtisane vénitienne. Un aventurier florentin. Le Premier jubilé. Les Voyageurs français à Rome. Le sifflet au théâtre. Les bêtes dans l'histoire. Les voyages dans l'Antiquité. II : La querelle des médecins et des pharmaciens. Les Médecins et astrologues italiens en France. Les Légendes relatives à Rome. Virgile dans la légende. Les courses en Italie au vieux temps. La Cour de Ferrare. Finances pontificales à la fin du XVe siècle. La fin d'une race. Grandeur et décadence d'un héros. Lettres de Foster.
  • Les monuments de Rome après la chute de l'empire (1914)
  • Les monuments antiques de Rome encore existants : les ponts, les murs, les voies, les enceintes de Rome, les palais, les temples, les arcs (1920)
  • Histoire de Rome de 1354 à 1471. L'antagonisme entre les Romains et le Saint Siège, Paris, A. Picard, 1922.
  • Byron, 1788-1824 (1924)
  • Histoire de Rome : une cour princière au Vatican pendant la Renaissance : Sixte IV, Innocent VIII, Alexandre VI Borgia : 1471-1503 (1925)
  • Le pontificat de Jules II, 1503-1513 (1928)
  • Histoire de Rome : le pontificat de Léon X, 1513-1521 (1931)
  • Les pontificats d'Adrien VI et de Clément VII (1933)
Traductions et éditions
  • Bernardo Bizoni : Aventures d'un grand seigneur italien à travers l'Europe, 1606 (1899)
  • Giovanni Francesco Guidi di Bagno : Les derniers temps du siège de La Rochelle (1628), relation du nonce apostolique (1899)
  • Anne-Marie-Louise d'Orléans : Un ouvrage de piété inconnu de la Grande Mademoiselle (1903)
Roman épistolaire
  • Tolla la courtisane, esquisse de la vie privée à Rome en l'an du jubilé 1700 (1897)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean Lépine, « La vie et les travaux de M. Emmanuel Rodocanachi », Revue des travaux de l'Académie des sciences morales et politiques, Paris, Sirey,‎ , p. 785-801 (ISSN 0400-3373, lire en ligne)