Emmanuel Benner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benner.
Ne pas confondre avec le peintre Emmanuel Michel Benner dit Many Benner (1873-1965).
Emmanuel Benner
Benner, Emmanuel.jpg
Emmanuel Benner
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Fratrie

Emmanuel Benner, né le à Mulhouse (Haut-Rhin) et mort le à Nantes (Loire-Atlantique), est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel et Jean Benner

Emmanuel Benner est le fils de Jean Benner-Fries, lui-même issu d'un père dessinateur industriel, et d'une mère appartenant à une famille de peintres. Son frère jumeau, Jean Benner, a aussi été peintre, de même que le fils de ce dernier (donc son neveu), Emmanuel Michel Benner qui signera ses toiles Many Benner pour éviter toute confusion avec son oncle.

On ne lui connaît pas de descendance, il est resté célibataire.

Portraitiste, peintre de nus féminins, il a en outre peint beaucoup de paysages dans lesquels les environnements boisés ont une grande importance, des thèmes orientalistes également sont retrouvés dans son oeuvre. Il fréquenta certains peintres impressionnistes dont Degas, qui a peint la soeur des deux frères jumeaux, Elisabeth Benner de Rutté.

Emmanuel et Jean Benner ont été des collaborateurs du céramiste Théodore Deck. Ils ont ainsi décoré assiettes et plats. En particulier Emmanuel Benner est à l'origine du décor d'hirondelles sur un fil, motif repris par la suite par un autre collaborateur de Deck, Ernest Carrière. Ce motif aurait valu à Deck une médaille d'argent lors de l'exposition universelle de Vienne. On peut admirer des exemplaires de décors sur plats au musée Théodore Deck de Guebwiller.

Il contracte une maladie infectieuse au cours d'un voyage d'études en famille en Bretagne et s'éteint à Nantes en 1896.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (64e division)[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 66

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Benner, Tableaux généalogiques de l'ancienne famille patricienne Benner de Mulhouse depuis la dernière moitié du XIVe siècle à 1894, impr. F. Sutter, 1894
  • Patrick Cabanel, « Emmanuel et Jean Benner », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 233-234 (ISBN 978-2846211901)
  • Catherine Galliath, Jean et Emmanuel Benner, peintres jumeaux : deux vies, deux œuvres, Université de Strasbourg 2, 1993 (mémoire d'Histoire de l'art)
  • Louis Herbette, Benner, Emmanuel, 1836-1896. En souvenir, Buttner Thierry, Paris, 1897, 75 p.
  • Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, article de Raymond Oberlé, vol. 3, p. 167
  • Gabriel Vicaire, « Benner Emmanuel et Jean », in L'Alsacien-Lorrain. Biographies alsaciennes et portraits en photographie, Meyer Antoine, Colmar, 1883, 3 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]