Emmanuel Adamakis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emmanuel Adamakis
Emmanuel Adamakis par Claude Truong-Ngoc décembre 2016.jpg
Fonction
Métropolite orthodoxe grec de France
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Statut
Autres informations
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur‎
Grand commandeur de l'ordre de l'Honneur (d)
Ordre du Mérite, première classe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Emmanuel Adamakis est métropolite orthodoxe grec de France depuis le 20 janvier 2003. Il est aussi président de la Conférence des Églises européennes depuis 2009 et président de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Adamakis est né le 19 décembre 1958 à Agios Nikolaos, en Crète. Après ses études à l'École normale d'Héraklion, il poursuit des études supérieures à la Faculté de Lettres de l'Institut catholique de Paris et à l'Institut Saint-Serge. Il continue ses études d'histoire des religions à la Sorbonne (Paris IV) et à l'Institut supérieur d'études œcuméniques. Il est ordonné diacre et prêtre en 1985. Il poursuit ses études à l'Institut de théologie orthodoxe de la Sainte-Croix à Boston (Massachusetts) où il obtient une maîtrise en théologie en 1987.

Il est ensuite nommé vicaire général de la Métropole de Belgique tout en étant recteur de la paroisse des Archanges Michel et Gabriel de Bruxelles. Il assure la direction du bureau de l'Église orthodoxe auprès de l'Union européenne, dès sa création en 1995. Le 5 septembre 1996 il est élu à l'unanimité évêque de l'évêché de Reggio et est nommé évêque auxiliaire du métropolite de Belgique.

Le 20 janvier 2003 il est élu à l'unanimité par le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique, métropolite de France. Il lui est confié la représentation du Patriarcat dans le dialogue théologique avec les Églises orthodoxes orientales. Il conserve la direction de la représentation de l'Église orthodoxe auprès de l'UE et a la responsabilité du dialogue académique bilatéral avec l'islam et le judaïsme. Il est aussi président de la Conférence des Églises européennes.

Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur en 2010[1] et grand commandeur de l'Ordre de l'Honneur (en) de Grèce en 2011[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]