Emma d'Anhalt-Bernbourg-Schaumbourg-Hoym

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La princesse Emma d'Anhalt-Bernbourg-Schaumbourg-Hoym () était une princesse allemande. Elle était la grand-mère de la reine de Hollande Emma de Waldeck-Pyrmont, née un jour après sa mort et nommée d'après elle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emma était l'une des quatre filles du prince Victor II d'Anhalt-Bernbourg-Schaumbourg-Hoym (1767-1812) de son mariage avec Amélie de Nassau-Weilbourg (1776-1841), fille de Charles-Christian de Nassau-Weilbourg. Elle a grandi avec ses sœurs à Hoym dans l'Anhalt et a été soigneusement instruite. Leur grand-oncle, Frédéric d'Anhalt-Bernbourg-Schaumbourg-Hoym avait renoncé à son droit de succession sur Schaumbourg et le comté de Holzappel en 1811, en faveur de son petit-neveu, mais, en 1828, cette décision a été annulée[1].

Après la mort de son mari en 1852, elle a dirigé Waldeck et Pyrmont tant que régente pour son fils mineur Georges Victor. Parmi ses premiers actes figure une réforme du contingent de Waldeck de l'armée fédérale, mis en œuvre en 1845 par les prussiens[2]. Les Révolutions de 1848 ont eu lieu au cours de son règne. A Waldeck elles ont conduit à la convocation d'un nouveau parlement[3]. Le règne d'Emma a été décrit comme une phase importante dans l'histoire de Waldeck, avec une refonte complète de l'organisation de l'état.

La cascade Emma dans la Vallée de Gastein a été nommé d'après elle, comme l'a été sa petite-fille, Emma. Un double thaler, frappé en 1847, fut connu comme la Grosse Emma[4].

Le mariage et la descendance[modifier | modifier le code]

Elle a épousé le 26 juin 1823, au château de Schaumbourg Georges II de Waldeck-Pyrmont (1789-1845). Le couple a eu cinq enfants:

Références[modifier | modifier le code]

  • Das Fürstenthum Waldeck-Pyrmont seit 1848, in: Unsere Zeit, F. A. Brockhaus, Leipzig, 1862, p. 681 ff en Ligne
  • A. Rauch, Parlamentarisches Taschenbuch enthaltend die Verfassung ..., Erlangen, en 1849, (//books.google.com/books?id=n24BAAAAYAAJ&pg=PA200 )

Notes de bas de page[modifier | modifier le code]

  1. Christian von Stramberg, Anton Joseph Weidenbach: Denkwürdiger und nützlicher Rheinischer Antiquarius, R. F. Hergt, Coblence, en 1853, p. 322
  2. Ingeborg Schnack: Lebensbilder aus Kurhessen und Waldeck 1830-1930, vol. 20, partie 6, N. G. Elwert, Marburg, 1958, p. 366
  3. voir Rauch
  4. Dicke Emma. Page à MiMi.hu