Emma Moffatt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emma Moffatt Triathlon pictogram.svg
Emma Moffatt Paris2011.jpg
Emma Moffatt, Triathlon de Paris 2011.
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité sportive Australie
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Moree, Nouvelle-Galles du Sud

Emma Moffatt (née le 7 septembre 1984 à Moree en Nouvelle-Galles du Sud, Australie) est une athlète australienne spécialiste du triathlon. Elle a été médaillée de bronze aux jeux olympiques de Pékin, et deux fois championne du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille originaire de Nouvelle-Galles du Sud, sur la côte australienne Est. Ses parents ses trois frères et sœurs ont tous pratiqués le triathlon, une de ses sœurs a remporté un Ironman[1].

Emma Moffatt s'affirme au niveau international en 2008 en remportant la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'été de Pékin. Elle confirme son talent les deux années suivantes en devenant championne du monde en 2009, l'emportant dans un final au sprint sur sa rivale suédoise Lisa Nordén[2], et à nouveau en 2010[3].

Elle a fait partie durant 3 saisons du club Charleville-Triathlon-Ardennes (CTA) qui l'a recrute début 2010 et découvre pour la première fois la France. Elle se casse l'épaule à la suite d'une chute de vélo, peu de temps après son arrivée, ce qui perturbe son début de saison[4]. Elle participe cependant en septembre 2010 au triathlon de La Baule, et termine deuxième pour cette première course sous les couleurs ardennaises. Elle apporte la première victoire à ce club en division une féminine, au Triathlon de Paris, en 2011 et après une troisième saison en son sein[3], elle revient en Australie, et se base en Gold Coast[1]. Elle remporte notamment l'Ironman 70.3 Geelong en 2014[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2007[6],[7].

Année Compétition Pays Position Temps
2014 Ironman 70.3 Geelong Drapeau de l'Australie Australie Gold medal icon.svg h 30 min 58 s
2011 WTS Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg h 53 min 37 s
WTS Hokoyama Drapeau du Japon Japon Silver medal icon.svg h 59 min 30 s
2010 Championnat du monde - Classement Général Gold medal icon.svg
WTS Budapest Drapeau de la Hongrie Hongrie Silver medal icon.svg h 51 min 25 s
WTS Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Silver medal icon.svg h 53 min 53 s
2009 Championnat du monde - Classement Général Gold medal icon.svg
WTS Washington Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg h 59 min 55 s
WTS Hambourg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Gold medal icon.svg h 56 min 12 s
WTS Gold Coast Drapeau de l'Australie Australie Gold medal icon.svg h 59 min 14 s
WTS Kitzbühel Drapeau de l'Autriche Autriche Gold medal icon.svg h 54 min 38 s
WTS Tongyeong Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Silver medal icon.svg h 2 min 51 s
Championnat du monde en relais par équipes Drapeau des États-Unis États-Unis Silver medal icon.svg h 21 min 4 s
2008 Jeux olympiques - Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine Bronze medal icon.svg h 59 min 55 s
Coupe du monde - l'étape de New Plymouth Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Gold medal icon.svg h 1 min 1 s
Championnat d'Océanie Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Gold medal icon.svg h 6 min 35 s
2007 Coupe du monde - Classement Général Silver medal icon.svg
Coupe du monde - l'étape d'Edmonton Drapeau du Canada Canada Gold medal icon.svg h 57 min 52 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b ABC 2014.
  2. L'Équipe 2009.
  3. a et b L’Union 2012.
  4. Hugon (jv.) 2010.
  5. TriMag 2014.
  6. « Emma Moffatt Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 24 octobre 2014).
  7. « ITU : Emma Moffatt », sur Triathlon.org (consulté le 24 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

  • Rédaction L'Équipe, « Le titre pour Moffat », L'Équipe,‎ (lire en ligne).
  • Roger Hugon (jv.), « Charleville Triathlon recrute Emma Moffat, championne du monde - », La Semaine des Ardennes,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction L'Équipe, « La n°1 mondiale signe à Charleville », L'Équipe,‎ (lire en ligne).
  • Roger Hugon (fev.), « Emma Moffatt se casse l'épaule- », La Semaine des Ardennes,‎ (lire en ligne).
  • Cédric Goure, « TRIATHLON / Finale du Grand Prix D1 féminine Une pièce sur Moffatt », L’Union,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction L’Union, « Triathlon (D1 féminine) / Moffatt fidèle à Charleville », L’Union,‎ (lire en ligne).
  • Cédric Goure, « Triathlon (World Championship Series) / Charleville se prend aux Jeux », L’Union,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction TriMag, « 70.3 Geelong (Australie) – Craig Alexander et Emma Moffatt victorieux », TriMag,‎ (lire en ligne).
  • (en) Rédaction ABC, « Commonwealth Games: Emma Moffatt puts in the hard work for tough Glasgow triathlon challenge », ABC,‎ (lire en ligne).
  • (en) « Major blow to Australian triathlon team with Emma Moffatt out of wiorld series finale », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :