Emma Hooper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emma Hooper, née à Edmonton, est une écrivaine, poétesse, musicienne et enseignante canadienne[1],[2],[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Emma Hooper détient un doctorat en études musico-littéraires de l'Université d'East Anglia[5] en 2010. Elle enseigne à l'Université de Bath Spa et fait également partie de plusieurs groupes de musique, dont Stringbeans (désormais Red Carousel[6]), un quatuor à cordes, en tant que violoniste[5],[7],[8]. Son projet musical solo, Waitress for the Bees, dans lequel elle marie violon et accordéon, lui permet de faire des tournées à l'internationale et lui a vallu le Finnish Cultural Knighthood[8],[9]. En 2004, elle quitte le Canada pour s'installer à Bath, en Angleterre[2].

Son premier roman, Etta and Otto and Russel and James, a été traduit dans une vingtaine de langues et publié dans plus de vingt pays[2],[10]. Le récit est inspiré de l'histoire de ses grands-parents maternels et prend place au Canada, alors qu'une octogénaire décide de marcher de la Saskatchewan à Halifax, laissant ceux qu'elle aime derrière elle[2].

Son second roman, Our homesick songs, fait découvrir les paysages de Terre-Neuve-et-Labrador, alors que l'autrice rend hommage à la culture et au folklore de l'endroit[11],[12].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Etta and Otto and Russell and James, Toronto, Hamish Hamilton Canada, 2015, 305 p. (ISBN 9780670067749).
    • Etta et Otto (et Russell et James), Québec, Alto, coll. « CODA », 2019, 399 p. (ISBN 9782896944217).
  • Our homesick songs, Toronto, Hamish Hamilton Canada, 2018, 319 p. (ISBN 9780735232716).

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Alphabet boys, illustré par Jeff Kulak, Edmonton, Alta, 2007, 54 p.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Albertosaurus
  • 2012 : Tiny Experiments
  • 2015 : Cicadanthem

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

  • 2015 : finaliste au Amazon.ca First Novel Award pour Etta and Otto and Russell and James[3]
  • 2018 : finaliste au Scotiabank Giller Prize pour Our homesick songs[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Emma Hooper » Accès libre, sur CBC, (consulté le )
  2. a b c et d « Les envoûtantes fables d'Emma Hooper », sur Le Soleil, (consulté le )
  3. a et b (en-CA) Mark Medley, « Alix Hawley’s All True Not A Lie In It wins Amazon.ca First Novel Award », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « Emma Hooper », sur www.edbookfest.co.uk (consulté le )
  5. a et b « Emma Hooper : sa biographie, son actualité, ses livres », sur Lisez! (consulté le )
  6. (en-GB) « Red Carousel » Accès libre, sur Help Musicians, (consulté le )
  7. (en-CA) Marsha Lederman, « How a move to England helped Emma Hooper write about Saskatchewan », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b (en-GB) « Festival America | Emma Hooper » (consulté le )
  9. (en-US) « Scotiabank Giller Prize Spotlight: Emma Hooper », sur Scotiabank Giller Prize (consulté le )
  10. (en-US) « Emma Hooper », sur Wordfest (consulté le )
  11. (en-CA) « Emma Hooper’s book about Newfoundland, Our Homesick Songs, is ‘lovely and lyrical’ », The Toronto Star,‎ (ISSN 0319-0781, lire en ligne, consulté le )
  12. (en) « Seven Questions for Emma Hooper », sur ALIX HAWLEY (consulté le )
  13. (en) Jane van Koeverden, « Esi Edugyan, Patrick deWitt, Tanya Tagaq among 12 authors longlisted for 2018 Scotiabank Giller Prize » Accès libre, sur CBC, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]