Emirates Tower Two

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emirates Tower Two
Emirates Towers.jpg
Histoire
Architecte
Hazel W.S. Wong,
Norr Group Consultants Int. Ltd.
Complexe
Emirates Towers (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Usage
Hôtel
Architecture
Style
Hauteur de lʼantenne
309 m
Hauteur du toit
261 m
Étages
56
Nombre dʼascenseurs
42Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Ville
Coordonnées
Localisation sur la carte des Émirats arabes unis
voir sur la carte des Émirats arabes unis
Red pog.svg

L’Emirates Tower Two, aussi appelée Emirates Towers Hotel ou Jumeirah Emirates Towers Hotel est un gratte-ciel de Dubaï.

C'était la troisième tour la plus haute de Dubaï lors de sa construction en l'an 2000, derrière l'Emirates Office Tower (355 m) et le Burj-Al-Arab (321 m).

L’Emirates Tower Two, entièrement occupée par un hôtel, est située juste à côté de l'Emirates Tower One, tour de bureaux jumelle, le long de la rue Sheikh Zayed et à proximité du quartier financier de Dubaï.

Les Emirates Twin Towers de Dubaï, dont la construction a été achevée en avril 2000, sont devenue emblématiques du paysage et témoignent du développement extrêmement dynmique de ce petit emirat depuis plus de 10 ans.

Conçues par le bureau d'études NORR Group Consultants International, les tours Emirates se détachent dans le ciel bleu de dubai, sur Sheikh Zayed Road, avec leur 355 et 309 mètres de hauteur. les deux buldings s'insèrent dans la nouvelle extension urbaine de la ville comme l'élément terminal de Dubai International Financial Center, en se confrontant à un autre symbole, The Gate Bulding.

A l'époque de leur édification, les Emirates Twin Tower comptaient parmi les 20 construction les plus hautes au monde et parmi les premières au Moyen-Orient;elles réinterprétaient la la typologie architecturale des tours jumelles, selon un thèmes figuratif largement adopté dans dse plus grande métropoles occidentales. Les Twin Tower de New York, bien sûr, The marine city à Chicago et plus récemment les tours Petronas de Kuala Lumpur en sont des exemples illustres.

La parrticularité stylistique des deux tours réside dans un mariage délibéré entre high-tech et tradition, entre expérimentation et mémoir e, entre mordene et ancien selon une approche conceptuelle qui caractérise une grande partie de la nouvelle architecture des Émirats arabes unis. Cette volonté d'établir un lien idéal entre passé et avenir a imposé le recours à des matériaux et à des technologies innovants, aux formes et aux géométries simples et élémentaires, issues de la culture locale

Liens externes[modifier | modifier le code]