Emily Lennox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Emily Lennox
Emily Mary, Duchess of Leinster, by Joshua Reynolds.jpg
La duchesse de Leinster, peinte par Joshua Reynolds dans les années 1770
Titres de noblesse
Comtesse
-
Duchesse
à partir de
Marquise (d)
-
Lady
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Famille
Père
Mère
Sarah Lennox (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Georgiana Caroline Lennox (sœur aînée)
Charles Lennox (d) (frère aîné)
Charles Lennox (frère cadet)
George Lennox (frère cadet)
Louisa Lennox (sœur cadette)
Sarah Lennox (sœur cadette)
Cecily Lennox (d) (sœur cadette)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
James FitzGerald (de à )
William Ogilvie (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
George FitzGerald, Earl of Offaly (d)
William FitzGerald
Lady Emily FitzGerald (d)
Charles FitzGerald
Charlotte Strutt (en)
Lord Henry FitzGerald
Edward FitzGerald
Robert Fitzgerald (d)
Lucy Fitzgerald
Cecilia Ogilvie (d)
Emily Charlotte Ogilvie (d)
Lord Gerald FitzGerald (d)
Lady Sophia FitzGerald (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut

Emily Lennox, duchesse de Leinster (), connue avant 1747 comme Lady Emily Lennox, de 1747 à 1761, comme la comtesse de Kildare et de 1761 à 1766 comme la marquise de Kildare, est la deuxième des célèbres sœurs Lennox, filles de Charles Lennox (2e duc de Richmond) (qui est un descendant illégitime du roi Charles II d'Angleterre) et son épouse Sarah Cadogan.

Famille[modifier | modifier le code]

Lady Emily épouse James FitzGerald (1er duc de Leinster), le . Après leur mariage, à Londres, le couple retourne vivre à Fitzgerald en Irlande, résidant à Leinster House puis Carton House.

Leur mariage aurait été heureux, en dépit des infidélités de l'époux. Le couple a dix-neuf enfants:

  • George FitzGerald, comte de Offaly ( – Richmond House, ), il est décédé à l'âge de dix-sept ans.
  • William FitzGerald (2e duc de Leinster) (), il épouse Emilie Saint-Georges (fille de Saint-Georges de Saint-Georges 1er baron de Saint-Georges), le . Ils ont neuf enfants
  • Lady Caroline FitzGerald () est décédé à l'âge de trois ans.
  • Lady Emily Mary FitzGerald () elle épouse Charles Coote (1er comte de Bellomont) le . Ils ont cinq enfants.
  • Lady Henrietta FitzGerald () est décédé à l'âge de neuf ans.
  • Lady Caroline FitzGerald ()
  • Charles FitzGerald (1er baron Lecale) () il se marie deux fois et a deux enfants illégitimes.
  • Lady Charlotte Marie Gertrude FitzGerald (en) () elle épouse Joseph Strutt le . Ils ont quatre enfants.
  • Lady Louisa Bridget FitzGerald () est décédé à l'âge de cinq ans.
  • Lord Henry FitzGerald (), il épouse Charlotte de Boyle-Walsingham le . Ils ont douze enfants.
  • Lady Sophia Sarah Mary FitzGerald ().
  • Lord Edward FitzGerald (), il épouse Stéphanie Caroline Anne Syms le . Ils ont trois enfants.
  • Lord Robert Stephen FitzGerald (1765 – ), un diplomate; marié à Sophie Charlotte Fielding.
  • Lord Gerald FitzGerald ( – 1788). Noyé dans le navire où il est en service.
  • Lord Auguste FitzGerald () est décédé à l'âge de trois ans.
  • Lady Fanny FitzGerald ( – 1775) est décédée à l'âge de cinq ans.
  • Lady Lucy Anne FitzGerald ( – 1851), elle épouse l'amiral Sir Thomas Foley, le .
  • Lady Louisa FitzGerald (1772 – 1776) elle meurt à l'âge de quatre ans.
  • Lord George Simon FitzGerald (). Reconnu comme fils de Lord Kildare, mais, en fait, est l'enfant biologique de William Ogilvie.

Lord Kildare est créé successivement marquis de Kildare et Duc de Leinster en reconnaissance de sa contribution à la vie politique de son pays. C'est en partie l'influence du duc qui conduit à une rupture entre la duchesse et de sa sœur aînée, Georgiana Caroline Lennox.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la mort de Lord Kildare le , Emily se marie avec le tuteur de ses enfants, William Ogilvie le . Emily commence une relation quelques années plus tôt à Frescati House[1]. Malgré son remariage, elle continue à être connue comme La duchesse douairière de Leinster. Ogilvie est de neuf ans son cadet, et est le père naturel de son plus jeune fils, issu de son premier mariage. Ils vivent une partie de leur mariage, au château d'Ardglass dans Ardglass, dans le Comté de Down, où Ogilvie travaille pour développer le village[2]. Trois autres enfants sont nés après leur mariage:

  • Cecilia Margaret Ogilvie ( – 1824) elle épouse Charles Lock (en) le . Ils ont trois filles.
  • Charlotte Ogilvie (né et mort en 1777).
  • Emily Charlotte "Mimie" Ogilvie () elle épouse Charles George Beauclerk (fils de Topham Beauclerk et son épouse Diana Spencer; brièvement député[3]), le . Ils ont treize enfants.

Emily est traitée généreusement par son premier mari. Il laisse une pension de 4 000 livres par an, et l'usufruit viager de Leinster House (Dublin) et Carton (qu'elle échange pour Frescati Maison et 40 000 livres) avec l'ensemble de leurs contenus. Elle z apporté une dot de 10 000 livres, de sorte que la pension et d'autres paiements pourrait nuire à son fils, le 2e duc de Leinster, sur le plan financier. Emily, la duchesse de Leinster et son second mari, reçoivent également une rente de 400 livres par an pour chacun des enfants mineurs qui ont vécu avec elle. Ainsi, Emily et William Ogilvie sont sans doute mieux lotis que le 2e duc, qui vit avec à moins de 7 000 livres par an avec lesquels il doit entretenir deux grandes maisons, de jouer un rôle dans la politique irlandaise, et aussi fournir des dots de 10 000 livres à chacune de ses trois sœurs qui se sont mariées. Il a également à payer d'énormes rentes (2 000 livres) à ses plus jeunes frères Lord Lecale et Lord Henry Fitzgerald, et payer 10 000 livres aux plus jeunes des frères à leur majorité. Comme Emily vit jusqu'en 1814 (survivant au 2e duc de dix ans), toutes ces généreuses dispositions testamentaires, ainsi que les énormes coûts de construction engagés par le 1er duc, ont paralysé la famille Leinster pour des générations.[4]

Quatorze de ses enfants sont morts avant elle. Un de ses fils, Lord Edward FitzGerald, est une figure majeure du mouvement républicain et est tué au cours de la Rébellion Irlandaise de 1798.

Elle est décédée le à Grosvenor Square, Londres[5].

La culture populaire[modifier | modifier le code]

En 1999, six mini-série basées sur la vie d'Emily Lennox et ses sœurs, est diffusée au royaume-uni, appelées Aristocrates.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • James First Duke of Leinster; Caroline Fox Lady Holland, vol. 1, Dublin, Irish Manuscripts Commission, coll. « Correspondence of Emily Duchess of Leinster », (lire en ligne)
  • Lord Edward Fitzgerald; Lady Sarah Napier (née Lennox), vol. 2, Dublin, Irish Manuscripts Commission, coll. « Correspondence of Emily Duchess of Leinster », (lire en ligne)
  • Lady Louisa Conolly; William Marquis of Kildare, vol. 3, Dublin, Irish Manuscripts Commission, coll. « Correspondence of Emily Duchess of Leinster », (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Stella Tillyard, Aristocrats : Caroline, Emily, Louisa, and Sarah Lennox, 1740-1832, Londres, Chatto & Windus,
  1. A.P.W. Malcolmson, The Pursuit of the Heiress : Aristocratic Marriage in Ireland 1740-1840, Ulster Historical Foundation, , 41 p. (ISBN 1-903688-65-5, lire en ligne)
  2. Mark Bence-Jones, A Guide to Irish County Houses, Londres, Constable, , 320 p. (ISBN 0-09-469990-9), p. 10
  3. « BEAUCLERK, Charles George (1774-1845), of South Lodge, St. Leonards, nr. Horsham, Suss. | History of Parliament Online », sur www.historyofparliamentonline.org (consulté le )
  4. A. P. W. Malcomson (2006). The Pursuit of the Heiress: Aristocratic Marriage in Ireland 1740-1840. Retrieved 25 January 2013.
  5. http://genealogics.org/getperson.php?personID=I00000034&tree=LEO

Liens externes[modifier | modifier le code]