Emilio Longoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emilio Longoni
Longoniemilio1890.jpg

Emilio Longoni en 1890

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Emilio Longoni: le Paysage dans la Valteline

Emilio Longoni, né le à Barlassina ou à Seveso, et mort le à Milan, est un peintre italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'après le Bénézit, Emilio Longoni est né le 9 juillet 1859 à Barlassina[1], selon l'encyclopédie Treccani en ligne c'est à Seveso[2]. Il est le quatrième des douze enfants de Matteo Longoni et de Luigia Meroni.

Depuis qu'il est enfant, il sent une grande passion pour la peinture. Après avoir terminé l'école primaire, il a été envoyé à Milan pour travailler comme servant. À partir de 1875, il étudie d'abord à l'école de nuit de l'Académie des beaux-arts de Brera. En 1876, il rejoint les cours réguliers, avec Gaetano Previati et Giovanni Segantini, avec qui il partage un studio en 1882. Il expose à Brera en 1880 et 1882. Il a passe du temps à Naples et à Brianza au cours des années 1880-1884; au cours de cette décennie, il peint surtout  des natures mortes.  À la Trienale de Brera de 1891, il montre Oratore dello sciopero, sa première œuvre divisioniste. Il se diririge vers la peinture de paysages[3]

En 1882, il rencontre Giovanni Segantini, son camarade de Brera, qui lui présente les frères Alberto et Vittore Grubicy, propriétaires d'une galerie d'art actifs dans la promotion de jeunes artistes. 


Il commence à peindre des portraits et des natures mortes pour l'aristocratie et la bourgeoisie de Milan. Parmi ses clients, figurent le banquier Giovanni Torelli, le collectionneur Giuseppe Treves frère de l'éditeur Emilio Treves, le banquier Lazzaro Donati. En 1891, il participe à la première Triennale de Brera, avec des œuvres qui le fontt connaître du public et de la critique. Il développe un style de peiture divisioniste.

Entre 1900 et 1932, il participe aux plus importantes expositions italiennes et internationales.

En 1928, il épouse sa partenaire Fiorenza de Gaspari, qu'il a rencontré à la maison d'Avv.

Il est mort le 29 novembre 1932, et est inhumé dans le cimetière monumental de Milan.

Œuvres exposées dans les musées de Milan[modifier | modifier le code]

  • Alba nel ghiacciaio, Neve à alta montagna (1915-16), Pinacoteca di Brera, arrivées à partir de Lazzaro Donati’s collection
  • Studio dal vero, Cocomeri e Poponi (1886), Galleria d'Arte
  • Gamberi e fiaschi, Natura morte comn fiaschi e gamberi, 1886
  • Melanconie, Fanciulla triste (1895), Galleria d'Arte Moderna
  • Trasparenze alpin (1910), Galleria d'Arte Moderna
  • Ghiacciaio (1912), Galleria d'Arte Moderna
  • Disillusa, Paesaggio alpino (1914), Galleria d'Arte Moderna
  • Goletta di alta montagna, Paysage de Montagne (1915-20), Galleria d'Arte Moderna
  • Ultima neve, Residui di neve, Paesaggio alpino (1920),Galleria d'Arte Moderna
  • Augusto Donati (1903), Museo Martinitt e Stelline, corso Magenta 57,
  • Primavera en alta montagna (1912), Gallerie di Piazza Scala

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bénézit, 2006
  2. (it) « Longóni, Emilio », sur treccani.it (consulté le 28 juillet 2017).
  3. « fondazionecrtortona. it/index. php/qil-divisionismoq-gli-artisti/70-qil-divisionismoq-gli-artisti/269-longoni-biodiv »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 28 juillet 2017) « https://web.archive.org/web/20050411000000/http://www. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), , biography of their collection of Divisionist painters.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Thieme-Becker, vol. 23, p. 359
  • Vollmer 1953-1962 , vol. 3, p. 257
  • Joachim Busse, Guide international de tous les peintres et sculpteurs du XIXe siècle, Wiesbaden, Busse Kunst Dokumentation, (ISBN 3-9800062-0-4), p. 775
  • Bénézit
  • (it) Vittore Buzzi et Claudio Buzzi, Le vie di Milano : dizionario della toponomastica milanese, HOEPLI EDITORE, , 431 p. (lire en ligne), p. 225
  • Giovanna Ginex, Emilio Longoni, Catalogo ragionato, Federico Motta Editore, Milano, 1995
  • Giovanna Ginex, Emilio Longoni, Opere scelte e inediti, Federico Motta Editore, Milano, 2002 ( (ISBN 8871793722))
  • Giovanna Ginex, Emilio Longoni. 2 Collezioni, Skira, Milan, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]